Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bachar al-Assad, "boucher" ou interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" serait déprogrammé du FESPACO

En savoir plus

FOCUS

Élections européennes : l'enjeu de l'immigration

En savoir plus

FOCUS

Les officiers du LAPD équipés de caméras portatives

En savoir plus

FOCUS

En Tunisie, le tourisme reprend des couleurs

En savoir plus

FOCUS

Le FPÖ ou la nostalgie d'un "monde allemand"

En savoir plus

FOCUS

Les médias pakistanais n’hésitent plus à s’autocensurer

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fumio Kishida , ministre des Affaires étrangères du Japon

En savoir plus

POLITIQUE

"Le vrai problème, c’est le fonctionnement de l’État grec"

En savoir plus

Moyen-orient

Al-Qaïda s'empare d'une ville non loin de la capitale Sanaa

Dernière modification : 17/01/2012

Des membres d'Al-Qaïda ont pris d'assaut Radda, une ville du Yémen située à moins de 200 km de la capitale Sanaa. Depuis le début du soulèvement populaire il y a un an, les djihadistes se sont emparés de nombreuses autres zones dans le pays.

REUTERS - Des dizaines d’islamistes d’Al Qaïda se sont emparés de Radda, une petite ville située à 170 km au sud-est de Sanaa, capitale du Yémen, rapportent dimanche une source policière et des témoins.

Selon eux, les islamistes sont entrés dans cette ville de la province d’Al Baidah samedi soir sans affronter une grande résistance de la part des policiers présents. Les djihadistes ont saisi une ancienne citadelle et une mosquée.

La prise de Radda permet aux islamistes de gagner des territoires en dehors de leur fief d’Abyan, province méridionale du Yémen, où ils se sont emparés de nombreuses villes depuis le début de l’insurrection contre le président Ali Abdallah Saleh il y a un an.
 

Première publication : 17/01/2012

  • ÉTATS-UNIS

    Washington n'a pas encore décidé d'accueillir le président yéménite

    En savoir plus

  • YÉMEN

    Le gouvernement d'entente nationale a prêté serment

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)