Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - Russie : les "Mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nobel de la paix pour Tsahal"

En savoir plus

SUR LE NET

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Au moins 45 morts lors d'un atterrissage d'urgence à Taïwan

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

  • Le Festival d'Avignon, une tradition politique ancrée dans l'actualité

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

EUROPE

La France affrète un navire pour parer à toute pollution au large de la Corse

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/01/2012

Pour éviter que les côtes corses ne soient souillées après l'échouement du paquebot Costa Concordia, la France a décidé d'affréter un navire doté d'un matériel antipollution. L'opération devrait durer plusieurs semaines.

AFP - Le préfet maritime de la Méditerranée a indiqué mercredi dans un communiqué avoir envoyé, après l'échouement du navire Costa Concordia et "à titre de précaution", des moyens de lutte contre la pollution en haute mer qui seront prépositionnés en Corse.

Un navire affrété par la marine nationale a quitté Toulon mercredi après-midi et devrait décharger son matériel antipollution jeudi à Bastia.

"A ce jour aucune pollution en lien avec cet événement n'a été observée", précise la préfecture, ajoutant qu'en Italie "les opérations de pompage des produits polluants du navire devraient débuter prochainement et pourraient durer plusieurs semaines".

En raison des oscillations du navire, les travaux de pompage des 2.400 tonnes de mazout, carburant dense et lourd, dont la présence fait craindre une marée noire, ne peuvent débuter dans l'immédiat.

Selon la société néerlandaise Smit Salvage chargée du pompage de la vingtaine de réservoirs du paquebot, l'opération qui pourrait durer de 3 à 8 semaines, devrait commencer dans quelques jours.

Première publication : 19/01/2012

  • Sur Les Observateurs

    Un passager du Costa Concordia : “C’était chacun pour soi”

    En savoir plus

  • ITALIE

    Costa Concordia, le récit d'un naufrage

    En savoir plus

  • ITALIE

    Le commandant du Costa Concordia en résidence surveillée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)