Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : l'Aïd sur fond de guerre

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Punition collective"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les Français de l'armée israélienne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Si on commence à accueillir toute la misère du monde..."

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

  • "Exodus" : la superproduction biblique 100 % héros blancs

    En savoir plus

  • Gaza : tirs meurtriers contre une école de l'ONU, fragile espoir de trêve

    En savoir plus

  • À Benghazi, une importante base militaire tombe aux mains des islamistes

    En savoir plus

  • Troisième mission de l'année réussie pour une Ariane 5

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Bousculade meurtrière lors d'un concert à Conakry

    En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

Afrique

L'ex-président Charles Taylor a collaboré avec la CIA, selon le Boston Globe

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/01/2012

Le Boston Globe révèle que Charles Taylor a collaboré durant plusieurs dizaines d'années avec la CIA et le Pentagone. L'ex-président du Liberia a été inculpé en 2003 pour crimes de guerre par le Tribunal spécial pour la Sierra Leone.

AFP - L'ancien président du Liberia Charles Taylor a travaillé pour la CIA et le Pentagone à partir du début des années 80, a révélé le Boston Globe.

Il y a six ans, le quotidien américain avait interrogé les agences de renseignements sur ces liens éventuels, dans le cadre de la loi sur la Liberté d'information (the Freedom of Information Act), a révélé le journal dans une enquête publiée mardi.

L'agence de renseignement de la Défense américaine (DIA) lui a confirmé que certains de ses agents et d'autres de la CIA avaient commencé à travailler avec Taylor au début des années 80, a précisé le Boston Globe.

Mais la DIA s'est refusée à préciser l'ampleur et la durée de cette collaboration, invoquant un risque pour la sécurité nationale.

Le détail de cette collaboration est contenu dans des dizaines de rapports secrets - au moins 48 documents séparés - qui couvrent plusieurs dizaines d'années, a simplement précisé le Pentagone.

"Ils ont peut-être continué avec lui plus longtemps qu'ils n'auraient dû, mais peut-être apportait-il quelque chose d'utile", a commenté Douglas Farah, expert de la période où Taylor était au pouvoir au Liberia, entre 1997 et 2003.

Dans les années 80, Taylor était probablement utile aux Américains pour recueillir des renseignements sur Mouammar Kadhafi, ont déclaré au quotidien M. Farah ainsi que d'anciens responsables du renseignement, parlant sous couvert d'anonymat.

Président du Liberia de 1997 à 2003, Taylor était probablement vu comme une source d'information sur des questions plus larges en Afrique, qu'il s'agisse du trafic illégal d'armes jusqu'aux activités de l'Union soviétique sur le continent, a également expliqué un de ces responsables du renseignement.

Selon le Boston Globe, c'est la première fois que des liens sont officiellement confirmés entre Charles Taylor et des agences de renseignement américaines.

Il a été inculpé en juin 2003 de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité par le Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL), pour les atrocités commises durant la guerre civile de Sierra Leone (1991-2001).

Le procès s'est terminé en mars 2011. Le verdict est en attente.

Première publication : 19/01/2012

  • LIBERIA

    Fin du procès de Charles Taylor à La Haye, le verdict attendu dans 4 à 6 mois

    En savoir plus

  • JUSTICE

    L'ex-président libérien Charles Taylor boycotte son procès

    En savoir plus

  • JUSTICE INTERNATIONALE

    Naomi Campbell accepte de témoigner au procès de Charles Taylor

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)