Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Emmanuel Macron face à la rue, acte 2"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : 1 mort, 25 blessés dans les manifestations

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le PS sans abri

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Carles Puigdemont : "La porte est ouverte pour dialoguer avec Madrid"

En savoir plus

LE DÉBAT

Accord sur le nucléaire iranien : la menace du retrait américain ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Accord sur le nucléaire iranien : la menace du retrait américain ?

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : les universités, nouveaux viviers du terrorisme ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Touadéra : "Le départ de la force Sangaris de Centrafrique était prématuré"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le retour de "Ça" sur grand écran

En savoir plus

EUROPE

Des fissures constatées sur les ailes d'un tiers des Airbus A380 en service

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/01/2012

Une vingtaine d'Airbus A380 vont être vérifiés dans les prochains jours après que l'Agence européenne de la sécurité aérienne eut décelé de petites fissures sur leurs ailes. La sécurité des avions n'est toutefois pas affectée.

REUTERS - L’Agence européenne de la sécurité aérienne doit ordonner aux compagnies aériennes de procéder à des vérifications touchant près du tiers des A380 en service après la découverte de nouvelles "criques", ont déclaré vendredi des sources du secteur de l’aviation.

Ces vérifications sur une vingtaine d’appareils doivent se faire dans les six semaines et les quelques avions qui ont déjà fait plus de 1.800 vols doivent être vérifiés dans les jours qui viennent, ont ajouté les sources.

Ces vérifications entraînent la mise hors service de l’avion pendant 24 heures environ. Elles toucheront sans doute les très gros porteurs de Singapore Airlines, d’Emirates et d’Air France, ont dit encore les sources.

L’agence a dit qu’elle émettrait ses recommandations dans le courant de la journée.
Airbus a dit jeudi avoir décelé des criques (petites fissures) supplémentaires sur des ailes du très gros porteurs de l’A380, tout en précisant qu’elles n’affectent pas la sécurité des appareils.
 

Première publication : 20/01/2012

  • AÉRONAUTIQUE

    En 2011, Airbus a devancé Boeing pour la neuvième année consécutive

    En savoir plus

  • AÉRONAUTIQUE

    Aux pays émergents, Airbus et Boeing reconnaissants

    En savoir plus

  • AÉRONAUTIQUE

    Airbus remporte la plus grosse commande de l'histoire de l'aviation

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)