Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Royaume-Uni : le système de santé, enjeu central des législatives

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hafsia Herzi de retour dans une comédie "certifiée Hallal"!

En savoir plus

FACE À FACE

Le Front national dans la tourmente

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Arabie saoudite : le temps du changement

En savoir plus

DÉBAT

Loi sur le renseignement : sécurité ou liberté ?

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle au Burundi : le risque de déstabilisation

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Renseignement : une loi qui inquiète

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Budget britannique : to cut or not to cut?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'Iran fait la chasse aux coupes de cheveux "sataniques""

En savoir plus

Culture

La chanteuse de jazz Etta James s'éteint à l'âge de 73 ans

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/01/2012

L'interprète du tube "At Last" est décédée ce vendredi des suites d'une leucémie. Âgée de 73 ans, la chanteuse américaine de jazz, blues et soul avait reçu de nombreuses récompenses au cours de sa carrière.

AFP - La chanteuse américaine de jazz, blues et soul Etta James est décédée vendredi à Los Angeles à l'âge de 73 ans des suites d'une leucémie, a annoncé le porte-parole de la star qui avait remporté dans sa carrière quatre Grammy Awards et 17 Blues Music Awards.

"Sa musique transcendait tous les genres. J'ai travaillé avec Etta pendant 30 ans, elle était mon amie et elle va me manquer", a déclaré Lupe De Leon dans un communiqué, ajoutant que la chanteuse, de son vrai nom Jamesetta Hawkins, était atteinte d'une leucémie en phase terminale et était décédée dans un hôpital de Riverside (est de Los Angeles).

"Le décès est survenu suite à des complications de sa leucémie. Son mari Artis Mills et ses fils Donto et Sametto James étaient à ses côtés. C'est une perte terrible pour sa famille, ses amis et tous ses fans dans le monde entier", a ajouté Lupe De Leon.

La chanteuse était notamment connue pour son tube de 1960 "At Last", écrit par Mack Gordon et Harry Warren en 1941, qui avait d'abord connu le succès grâce à Glenn Miller avant d'être repris par Nat King Cole, puis en 1960 par Etta James elle-même, qui en avait fait sa chanson fétiche.

En 2009, Beyoncé Knowles a chanté ce classique au début du bal d'investiture du président américain Barack Obama, que ce dernier avait ouvert par une danse avec son épouse Michelle.

Première publication : 20/01/2012

  • DÉCÈS

    La chanteuse Cesaria Evora est morte

    En savoir plus

  • MUSIQUE

    Pour leur 50e anniversaire, les Beach Boys se (re) jettent à l'eau

    En savoir plus

  • MUSIQUE

    Kanye West et Adele, grands favoris des Grammys

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)