Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Huppert et Depardieu dans "Valley of love"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'Irlande prête à dire "Oui" au mariage gay ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crise au Burundi : Explosion de grenades à Bujumbura

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les 1001 vies d'Abderrahmane Sissako

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Organisation de l'État Islamique, Ramadi, Palmyre, les jihadistes consolident leur position

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La croissance verte : une chance pour les entreprises ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les coulisses de la gastronomie française

En savoir plus

#ActuElles

Les Méditerranéennes en mouvement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Isabelle Huppert, Gérard Depardieu et "Le Petit Prince" sur la Croisette!

En savoir plus

asie

Quatre soldats français tués dans l'est de l'Afghanistan

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/07/2012

Quatre soldats français de l'Otan ont été abattus dans l'est de l'Afghanistan par un homme portant un uniforme de l'armée afghane, selon un responsable des forces de sécurité locales. Seize autres militaires ont été blessés durant l'attaque.

AFP - Quatre soldats français ont été tués et 16 blessés vendredi par un homme portant un uniforme de l'armée afghane dans l'est de l'Afghanistan, selon la sécurité afghane, la force internationale de l'Otan confirmant les décès mais pas la nationalité des victimes.

"Un homme portant un uniforme afghan a ouvert le feu sur les Français, quatre ont été tués et 16 blessés dans le district de Tagab, dans la province de Kapisa", dont l'armée française a la charge, a indiqué à l'AFP un responsable des forces de sécurité afghanes qui a requis l'anonymat.

Un peu plus tôt, la force internationale de l'Otan (Isaf) avait indiqué dans un communiqué que quatre de ses soldats avaient été tués par un militaire afghan, sans préciser leur nationalité. "Le tireur présumé a été appréhendé", a ajouté l'Isaf.

L'attaque s'est produite vers 8H00 locales, (3h30 GMT), selon la source afghane.

Le périmètre de la base française de Tagab a depuis lors été circonscrit par l'armée française, et interdite d'accès aux forces de l'ordre afghanes, a indiqué une autre source sécuritaire.

Le 29 décembre, deux légionnaires français avaient été abattus délibérément par un soldat de l'Armée nationale afghane (ANA) dont ils assuraient la formation dans la province de Kapisa, au nord-est de Kaboul, région très infiltrée par la rébellion des talibans où se trouve la vallée de Tagab.

Les quatre soldats décédés vendredi portent à 82 le nombre de militaires français tombés en Afghanistan depuis le début du conflit en 2001.
 

Première publication : 20/01/2012

  • AFGHANISTAN

    Deux légionnaires français tués par un faux soldat afghan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)