Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

Economie

Après la mobilisation en ligne, le Sénat américain reporte le vote sur la loi Pipa

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/01/2012

Le Sénat américain a décidé de reporter un vote crucial prévu mardi prochain sur la proposition de loi connue sous le nom de Pipa (Protect intellectual property act) en raison de la mobilisation en ligne du mercredi 18 janvier.

 AFP - Le Sénat américain a reporté un vote prévu mardi sur la loi antipiratage sur internet à l'étude au Congrès des Etats-Unis en raison de la levée de bouclier récente contre ce projet, a indiqué vendredi le chef de la majorité démocrate du Sénat, Harry Reid.

"A la lumière des événements récents, j'ai décidé de reporter le vote de mardi" sur le projet de loi de protection des droits d'auteur, écrit M. Reid dans un communiqué, après un mouvement de protestation inédit sur internet cette semaine de la part notamment de Wikipédia et Google.

"Il n'y a pas de raison que les problèmes légitimes soulevés par de nombreuses personnes au sujet de ce projet de loi ne soient pas résolus", poursuit M. Reid dans son communiqué.

Le chef démocrate, qui a ajouté que "la contrefaçon et la piraterie coûtent à l'économie américaine des milliards de dollars et des milliers d'emplois chaque année", a réaffirmé que le Congrès devait "agir pour faire cesser ces pratiques illégales".

M. Reid encourage la poursuite des discussions au Congrès pour "trouver un équilibre entre protéger la propriété intellectuelle et maintenir l'ouverture et l'innovation sur internet". Selon lui, un "compromis" peut être atteint "dans les prochaines semaines" sur le sujet.

La décision de M. Reid intervient alors que plusieurs élus qui soutenaient initialement le projet de loi dit PIPA ("Protect Intellectual Property Act") ont fait machine arrière cette semaine.

Le pendant du PIPA, le SOPA ("Stop Online Piracy Act"), est à l'étude à la Chambre des représentants.

Première publication : 20/01/2012

  • INTERNET

    Contre Sopa et Pipa, le lobbying 2.0 est né

    En savoir plus

  • INTERNET

    "Sopa et Pipa tentent d’imposer au monde une vision américaine du droit d’auteur"

    En savoir plus

  • INTERNET

    Rupert Murdoch voit en Google le "chef de file des pirates" en ligne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)