Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Afrique

Agacé par Khartoum, le Soudan du Sud stoppe sa production de pétrole

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/01/2012

En raison des quantités de pétrole détournées par Khartoum, le gouvernement du Soudan du Sud a annoncé vendredi l'arrêt de sa production. Les relations entre les deux pays sont plombées par un différend sur le partage des revenus pétroliers.

AFP - Le Soudan du Sud a ordonné vendredi l'arrêt de sa production de pétrole en raison du différend avec le Soudan, qui prélève une partie de ce pétrole lors du transit sur son territoire, a annoncé à l'AFP le ministre sud-soudanais de l'Information Barnaba Marial Benjamin.

"Le gouvernement a donné instruction au ministre du pétrole et de l'extraction minière de prendre les mesures en vue d'un arrêt complet de la production de pétrole", a déclaré Barnaba Marial Benjamin à l'issue d'une réunion du Conseil des ministres dans la capitale sud-soudanaise Juba.

"Le conseil des ministres a décidé cette mesure aujourd'hui (vendredi) en raison des quantités de pétrole actuellement détournées par Khartoum", qui dispose à ce jour du seul terminal pétrolier par lequel transite le pétrole sud-soudanais, a précisé le ministre.

Le ministre sud-soudanais a laissé la porte ouverte à une possible solution au plus haut niveau.

"Elle (la production de pétrole) ne va pas s'arrêter comme on ferme une porte (...). Cela ne peut pas prendre moins de sept jours", a-t-il précisé à l'AFP. Or "le Conseil des ministres a également convenu que le président (sud-soudanais Salva) Kiir rencontrerait (le président soudanais) Omar el-Béchir à l'Union africaine à Addis Abeba le 27 janvier", a précisé M. Benjamin.

Le partage des revenus pétroliers entre le Soudan du Sud, qui dispose de la majeure partie des réserves, et le Soudan, qui contrôle les infrastructures indispensables à l'exportation du brut, plombe les relations entre les deux pays depuis l'indépendance proclamée en juillet par le Soudan du Sud.

Les autorités soudanaises ont annoncé qu'en attendant un accord, elles prélevaient une partie du pétrole sud-soudanais destiné à l'exportation, une démarche dénoncée par le Sud comme "un acte de piraterie d'Etat sur des biens en transit et une violation grave du droit international".

Khartoum réclame un droit de passage de 36 dollars par baril pour le pétrole sud-soudanais, alors que Juba propose 70 cents, selon le porte-parole du ministère soudanais des Affaires étrangères, Al-Obeid Meruh.

Plusieurs tentatives de négociations, dont une à nouveau engagée cette semaine à Addis Abeba, n'ont pas permis de dénouer le différend.

L'ambassade des Etats-Unis à Khartoum a fait part le week-end dernier de son inquiétude devant les "menaces soudanaises et des actes unilatéraux qui entravent le flux pétrolier en provenance du Soudan du Sud" tout en plaidant pour que Juba paie "un juste prix" fondé sur la pratique internationale.

Le Soudan du Sud détient désormais 75% de la production pétrolière soudanaise, qui était avant la sécession d'un total de 470.000 barils/jour.

Première publication : 20/01/2012

  • SOUDAN DU SUD

    Au moins 51 morts dans des violences intertribales

    En savoir plus

  • SOUDAN DU SUD

    L'ONU renforce ses missions humanitaires après des affrontements interethniques

    En savoir plus

  • SOUDAN

    Khartoum s'octroiera 23 % des exportations de pétrole du Soudan du sud

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)