Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au Paris-SG

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Sports

La Guinée équatoriale s'offre la Libye en ouverture du tournoi

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/01/2012

Devant son public, la Guinée équatoriale a remporté le match d'ouverture de la CAN-2012 en dominant la Libye (1-0). La décision est intervenue en toute fin de match, grâce à une réalisation de l'ancien joueur du Real Madrid Javier Balboa.

AFP - La Guinée équatoriale ne pouvait rêver mieux: une victoire 1-0 sur la Libye en match d'ouverture de la Coupe d'Afrique qu'elle coorganise avec le Gabon, sur un but marqué en fin de partie par Balboa (88e) qui fait naître un suspense inattendu dans le groupe A.

Quelle libération pour le stade de Bata ! Sur un contre, Javier Angel Balboa Osa battait le gardien libyen Aboud et ouvrait les festivités de cette 28e CAN, avant le second match Sénégal-Zambie. Ekanga aurait même pu doubler le score dans la foulée mais trouvait la barre (90e).

Les joueurs de Guinée équatoriale ont dans l'ensemble dominé les débats pour leur première participation à une CAN, sous les yeux du président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema et de celui de la Confédération africaine (CAF), Issa Hayatou.

Le bloc défensif équato-guinéen gênait les attaquants libyens, qui butaient sans relâche sur ce mur, avec le milieu défensif Konaté Mamadou Ben Esono officiant comme un troisième défenseur central. Et ils n'avaient pas le renfort des milieux excentrés, qui ne prenaient pas leur couloir.

Libyens attentistes

Les "Chevaliers de la Méditerranée" se montraient plutôt attentistes, suivant un plan de jeu timoré. Le sélectionneur de la Libye, Marcos Paqueta, l'avait dit: "La clef, ce sera de remporter le premier match parce que, si nous le perdons, il faudra prendre plus de risques lors du deuxième match et ouvrir des espaces". Une manière d'annoncer une certaine prudence.

Le bilan offensif des Libyens frisait finalement le zéro, avec deux frappes sans danger pour seules occasions (32e, 58e).

Et c'est le Nzalang qui s'est créé les meilleures occasions, notamment au bout du premier quart d'heure, avec une frappe déjà de Balboa Osa difficilement repoussée par le gardien (16e) et surtout ce tir du capitaine Juvenal Edjogo Owono Montalban sur le poteau (18e).

Dans la continuité, Ivan Bolado Palacios (un des trois Sud-Américains naturalisés) reprenait et marquait, mais était signalé hors-jeu. Fausse joie pour le stade de Bata, prompt à s'enflammer.

D'autant que ce temps fort n'allait plus revenir, la suite se révélant plus ronronnante, hormis ce coup franc lointain de Laurence Doe (73e) et un centre-tir d'Iyanga Travieso (78e) détournés par Samir Aboud.

Jusqu'à ce que Balboa ne mette les Libyens KO.

Première publication : 21/01/2012

  • CAN-2012

    GROUPE A : Le Sénégal, favori d’une poule homogène

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    CAN-2012 : les forces en présence

    En savoir plus

  • CAN-2012

    Les groupes de la Coupe d'Afrique des Nations-2012 sont désormais connus

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)