Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Arabie saoudite impose sa stratégie à l'Opep

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Nouvelle affaire d'enlèvement au Mexique : la mère d'une victime témoigne

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

DÉBAT

Exclusif : François Hollande s'exprime sur France 24 - RFI - TV5 Monde (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Exclusif : François Hollande s'exprime sur France 24 - RFI - TV5 Monde

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Football : une sanction démesurée pour Brandao ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Tchéky Karyo

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des Arts du couturier Elie Saab

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Jacques Attali, président de PlaNet Finance

En savoir plus

Sports

Grosse désillusion pour le Sénégal, battu par la Zambie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/01/2012

Le Sénégal, qui figure pourtant parmi les favoris de cette CAN-2012, a mal débuté sa campagne continentale en s'inclinant contre la Zambie, sur le score de 2 buts à 1. Les Lions de la Teranga n'ont déjà plus le droit à l'erreur.

AFP - Première journée, première surprise: le Sénégal et son arsenal offensif, un des favoris de la CAN-2012, a cédé dès son entrée en lice (2-1) face à une Zambie sans vedette mais plus appliquée et qui l'a emporté sur le début de partie, samedi à Bata.

La Zambie rejoint en tête du groupe A la Guinée équatoriale, qui avait battu la Libye (1-0) en match d'ouverture. Rien n'est encore perdu pour les deux perdants du jour: l'Espagne ne s'était-elle pas inclinée contre la Suisse au début du Mondial-2010 qu'elle allait finalement remporter ?

Mais pour le Sénégal, qui comptait rester "invaincu" selon son sélectionneur Amara Traoré, dans la foulée d'un excellent parcours de qualifications, c'est un sacré avertissement. Il ne suffit pas d'empiler les éléments offensifs (Sow et Ba devant, Niang et Diamé sur les côtés), encore faut-il entrer dans le match sans éluder les vingt premières minutes.

C'est là que la Zambie a pris le dessus, en gardant le ballon au début, et en frappant vite. Elle assommait ainsi les Lions de la Téranga avec une tête de Mayuka (12e) et un but de Kalaba bien lancé par le capitaine Katongo (20e). Un réalisme maximal qui récompensait un jeu plus léché, moins anarchique.

Et des Lions étaient effectivement étourdis par ce coup double. Amara Traoré tentait de les réanimer en procédant à des changements marquants: le milieu Gomis sortait dès la 28e minute pour le buteur de Copenhague, Ndoye, puis Niang (dès la pause) et Sow (68e) étaient remplacés par Dia et Cissé.

Les Sénégalais semblaient revenir dans la partie et pénétraient davantage dans la surface, permettant à Ba de trouver la barre (68e) puis à Ndoye de réduire le score sur un tir en pivot (74e), si bien que chaque équipe eut sa mi-temps.

Mais la Zambie pliait sans rompre, se repliant pour préserver une première victoire précieuse. Les Chipolopolos referont-ils le coup de 2010, lorsqu'ils avaient terminé en tête d'un groupe très relevé, devant le Cameroun, la Tunisie et le Gabon ?

Pour le Sénégal, le prochain match, mercredi contre la Guinée équatoriale, sera déjà un match couperet.

Première publication : 22/01/2012

  • CAN-2012

    La Guinée équatoriale s'offre la Libye en ouverture du tournoi

    En savoir plus

  • CAN-2012

    GROUPE A : Le Sénégal, favori d’une poule homogène

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)