Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

Economie

Le site Internet de l'Élysée pris pour cible par Anonymous

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/01/2012

Le groupe de hackers militants Anonymous s’est brièvement introduit sur la page d’accueil du site Internet officiel de la présidence française, vendredi soir, pour protester contre le soutien de Nicolas Sarkozy à la fermeture de Megaupload.com.

AFP - Le groupe de pirates informatiques Anonymous s'en est pris vendredi brièvement au site internet de l'Elysée, dans ce qui semblait être un acte de représailles lié à la fermeture de Megaupload.com, selon des images qui circulaient encore sur la Toile dans la soirée.

Sur l'une de ces captures d'écran d'ordinateur, on pouvait lire l'expression "We Are Legion", connue pour être le slogan du groupe, insérée dans la barre de navigation lors d'une recherche sur le site officiel de la présidence française (www.elysee.fr).

En fin de journée, le site était toutefois normalement accessible, et aucun signe du piratage n'était visible.

Dans la nuit de jeudi à vendredi le président français Nicolas Sarkozy avait salué dans un communiqué la décision de la justice fédérale américaine de fermer le site Megaupload.com, une des plus importantes plateformes de partage de fichiers sur internet.

La fermeture du site a été aussitôt suivie de représailles d'Anonymous --un groupe de pirates disséminés dans le monde entier et représentés par un masque blanc et noir au sourire sarcastique--, qui a mis hors service pendant plusieurs heures les sites du FBI et du ministère de la Justice américain.

Ces cyber-attaques "par déni de service", consistant à perturber le fonctionnement d'un site en le saturant de connexions, n'ont généralement pas de conséquences graves pour les sites touchés.
 

Première publication : 21/01/2012

  • INTERNET

    Megaupload, une internationale du crime selon le FBI

    En savoir plus

  • INTERNET

    Après la mobilisation en ligne, le Sénat américain reporte le vote sur la loi Pipa

    En savoir plus

  • INTERNET

    La justice américaine ordonne la fermeture du site Megaupload

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)