Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

EUROPE

Les opérations de pompage du carburant du "Concordia" peuvent démarrer

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/01/2012

Les autorités italiennes ont annoncé que le pompage du carburant du "Costa Concordia", dont les cuves sont remplies de plus de 2 000 tonnes de brut, pourrait commencer dès mardi. Deux nouveaux corps ont été retrouvés ce lundi dans l'épave.

AFP - Le commissaire du gouvernement en charge de la catastrophe du Concordia, Franco Gabrielli, a annoncé lundi avoir donné le feu vert pour le démarrage du pompage du carburant du navire, qui est "parfaitement compatible" avec la poursuite des recherches des disparus.

Il a souligné devant la presse que les autorités ont pu vérifier que le navire est "stable", qu'"il n'y a pas de risque qu'il glisse vers les hauts fonds", ce qui "permet d'agir sur les deux fronts", la recherche des corps et le vidage des cuves du Concordia, remplies de 2.380 tonnes de mazout.

Les activités de pompage et de recherche de la vingtaine de personnes encore considérées comme manquant à l'appel sont "absolument compatibles et j'ai déjà donné ordre de débuter l'activité de pompage", a affirmé M. Gabrielli.

"Il n'y a pas besoin d'interventions extérieures pour renforcer la stabilité du navire, ni de danger que (le Concordia) ne s'enfonce vers les hauts fonds", a encore précisé M. Gabrielli, depuis l'île du Giglio.

Pour M. Gabrielli, "il n'y a plus aucun obstacle au démarrage des activités de pompage".

Selon un responsable technique intervenu devant la presse, le pompage peut commencer "immédiatement". Il devrait durer "28 jours sans interruption", a précisé l'amiral Ilarione Dell'Anna, un des responsables des opérations, qui a souligné que le pompage "pourrait commencer dès demain" mardi.

A propos des recherches des disparus, M. Gabrielli a souligné qu'elles sont "menées dans des zones de plus en plus complexes, au milieu de substances en décomposition, de pans d'ameublement".

Pour les faciliter et éviter une pollution des eaux autour du navire, les secours sont aussi en train de commencer à prélever les déchets trouvés dans l'eau.

Première publication : 23/01/2012

  • ITALIE

    Le bilan de la catastrophe du Costa Concordia s'alourdit

    En savoir plus

  • ITALIE

    Naufrage du Concordia : les autorités se mobilisent pour éviter une marée noire

    En savoir plus

  • COSTA CONCORDIA

    La France affrète un navire pour parer à toute pollution au large de la Corse

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)