Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Sports

Victoire étriquée pour le Ghana face au Botswana

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/01/2012

Réduit à dix en milieu de seconde période, le Ghana a peiné mais est parvenu à s'imposer face au modeste Botswana (1-0). John Mensah, pilier de la défense des Black Stars, sera suspendu au prochain match.



AFP - Finaliste de la CAN-2010 et quart de finaliste du Mondial-2010, le Ghana, un des grands favoris du tournoi, a été heureux de conserver son court avantage (1-0) mardi à Franceville face aux néophytes du Botswana, qui ont joué 25 minutes en supériorité numérique.

Après l'ouverture du score à la 25e minute sur un corner conclu par une tête du Lyonnais John Mensah, on croyait vivre un scénario similaire à celui vécu par l'autre grand favori de la compétition, la Côte d'Ivoire, qui avait battu le Soudan 1 à 0 (groupe B).

Car, comme les Ivoiriens, le Ghana dominait sans pouvoir trouver la faille, offrant même des possibilités au Botswana. Ainsi, le Rennais John Boye enlevait-il sur la ligne un ballon qui prenait la chemin du but à la 51e minute.

Les Black Stars se sont même singulièrement compliqué la tâche à la 66e minute. Après un cadeau d'Anthony Annan, Jerome Ramatlhakwana filait vers le but et Mensah n'avait pas d'autre choix que de se sacrifier et de le stopper irrégulièrement, écopant d'un carton rouge logique. C'est la première exclusion de cette édition.

Mensah, qui ne dispose pas de beaucoup de temps de jeu à Lyon, sera donc dans les tribunes pour le prochain match.

Malgré cet accroc, le Ghana a toutefois su montrer de la maîtrise en fin de match en faisant circuler le ballon pour manger le chronomètre et en jouant dans le camp du Botswana, s'offrant les occasions les plus nettes en infériorité. Il assuré l'essentiel avec les trois points, en attendant d'affronter le Mali qui jouait en soirée contre la Guinée.

Première publication : 24/01/2012

COMMENTAIRE(S)