Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Trois ans après l'annexion, un pont entre la Russie et la Crimée cher à Vladimir Poutine

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fellag : 60 ans d’histoire de l’Algérie revisités avec humour et tendresse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Brexit, début de l'implosion du Royaume-Uni ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le Qatar va investir 5 milliards de livres au Royaume-Uni

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le mystère Fillon"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Maroc : après 5 mois de blocage, un gouvernement voit le jour

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Russie : 15 jours de prison pour Alexeï Navalny

En savoir plus

LE DÉBAT

Manifestations en Russie : le prétexte de la corruption? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Manifestations en Russie : le prétexte de la corruption? (Partie 1)

En savoir plus

Sports

Victoire étriquée pour le Ghana face au Botswana

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/01/2012

Réduit à dix en milieu de seconde période, le Ghana a peiné mais est parvenu à s'imposer face au modeste Botswana (1-0). John Mensah, pilier de la défense des Black Stars, sera suspendu au prochain match.



AFP - Finaliste de la CAN-2010 et quart de finaliste du Mondial-2010, le Ghana, un des grands favoris du tournoi, a été heureux de conserver son court avantage (1-0) mardi à Franceville face aux néophytes du Botswana, qui ont joué 25 minutes en supériorité numérique.

Après l'ouverture du score à la 25e minute sur un corner conclu par une tête du Lyonnais John Mensah, on croyait vivre un scénario similaire à celui vécu par l'autre grand favori de la compétition, la Côte d'Ivoire, qui avait battu le Soudan 1 à 0 (groupe B).

Car, comme les Ivoiriens, le Ghana dominait sans pouvoir trouver la faille, offrant même des possibilités au Botswana. Ainsi, le Rennais John Boye enlevait-il sur la ligne un ballon qui prenait la chemin du but à la 51e minute.

Les Black Stars se sont même singulièrement compliqué la tâche à la 66e minute. Après un cadeau d'Anthony Annan, Jerome Ramatlhakwana filait vers le but et Mensah n'avait pas d'autre choix que de se sacrifier et de le stopper irrégulièrement, écopant d'un carton rouge logique. C'est la première exclusion de cette édition.

Mensah, qui ne dispose pas de beaucoup de temps de jeu à Lyon, sera donc dans les tribunes pour le prochain match.

Malgré cet accroc, le Ghana a toutefois su montrer de la maîtrise en fin de match en faisant circuler le ballon pour manger le chronomètre et en jouant dans le camp du Botswana, s'offrant les occasions les plus nettes en infériorité. Il assuré l'essentiel avec les trois points, en attendant d'affronter le Mali qui jouait en soirée contre la Guinée.

Première publication : 24/01/2012

COMMENTAIRE(S)