Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

  • Un Français enlevé dimanche soir dans l'est de l'Algérie

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

    En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates des combats

    En savoir plus

  • Ebola : pourquoi les femmes sont-elles les premières victimes du virus ?

    En savoir plus

Moyen-orient

Vague d'attentats anti-chiites à Bagdad

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/01/2012

Quatre attentats à la voiture piégée perpétrés ce mardi à Bagdad ont coûté la vie d'au moins neuf civils. Quelque 200 personnes, dont un grand nombre de chiites, ont été tuées depuis le départ en décembre des dernières forces américaines d'Irak.

AFP - Au moins neuf personnes ont été tuées et 61 blessées mardi matin dans quatre attentats anti-chiites dans trois quartiers de Bagdad, selon une source au ministère de l'Intérieur.

La première voiture piégée a explosé vers 06H45 (03H45 GMT) près d'un groupe de travailleurs et la deuxième environ une demi-heure plus tard près d'une boulangerie dans le quartier chiite de Sadr City.

Ces déflagrations ont fait six morts et 32 blessés, dont 2 femmes et un enfant, selon la source du ministère de l'Intérieur.

Une troisième voiture a explosé à Hourriya, un quartier chiite dans le nord de Bagdad, faisant un mort et 13 blessés, selon le ministère.

La quatrième explosion a fait 2 morts et 16 blessés dans le quartier de Choula, toujours dans le nord de la capitale, selon la même source.

Plus de 200 personnes, dont un grand nombre de pèlerins chiites, ont été tuées dans des attentats depuis le départ à la mi-décembre des dernières forces américaines d'Irak. Ce retrait a coïncidé avec l'éclatement d'une grave crise politique opposant les principaux dirigeants sunnites et chiites du pays.

Illustrant ces tensions, le site jihadiste Honein se déchaîne ces derniers temps contre les chiites. "Les attaques violentes contre la Rawafid (infidèles, nom donné aux chiites par les extrémistes sunnites) vont se poursuivre", écrivait lundi un communiqué de l'Etat islamique d'Irak, ombrelle de groupes affidés à Al-Qaïda, en revendiquant un attentat contre des pèlerins commis il y a un mois.

"Les lions de l'Etat islamique d'Irak ne cesseront pas leurs opérations tant que le gouvernement safavide restera au pouvoir et nous allons faire couler des rivières de sang et ils verront la mort partout où ils se trouvent", ajoute le texte.

Le "gouvernement safavide", du nom d'une dynastie iranienne, désigne le gouvernement irakien actuel à majorité chiite que les extrémistes sunnites jugent inféodés à l'Iran.
 

Première publication : 24/01/2012

  • IRAK

    Attentat à Bassora, des dizaines de pèlerins chiites tués

    En savoir plus

  • IRAK

    Une série d'attentats frappe l'Irak, une dizaine de pèlerins chiites tués

    En savoir plus

  • IRAK

    Des dizaines de morts dans une série d'attentats anti-chiites

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)