Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : au coeur des monts Sinjar

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'écureuil et le serpent"

En savoir plus

FOCUS

El Hierro, première île 100 % énergies renouvelables, peut-elle être un modèle pour la planète ?

En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • RDC : le retour tant espéré des réfugiés angolais dans leur pays

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

  • Glissements de terrain meurtriers à Hiroshima

    En savoir plus

  • Steve Ballmer, le directeur général de Microsoft, annonce son retrait

    En savoir plus

  • L'État islamique annonce avoir décapité un journaliste américain

    En savoir plus

  • L'armée irakienne attaque les jihadistes sur plusieurs fronts

    En savoir plus

  • Libération : raconter l’été 44 au-delà des "moments de gloire et de triomphe"

    En savoir plus

Moyen-orient

Violentes altercations entre manifestants et forces de l'ordre

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/01/2012

Des manifestations dans plusieurs villes chiites de Bahreïn ont tourné à l'affrontement entre protestataires et forces de l'ordre. Le ministère de l'Intérieur déplore 41 blessés parmi les policiers, mais ne délivre aucun chiffre pour les civils.

AFP - Des affrontements ont opposé la police et des manifestants dans plusieurs localités chiites de Bahreïn où 41 policiers et plusieurs manifestants ont été blessés, ont indiqué mercredi les deux bords.

Dans un communiqué, le ministère de l'Intérieur a affirmé que la police anti-émeutes avait été attaquée mardi soir par "des hommes et des femmes masqués" et armés de pierres et de cocktails Molotov, notamment à Duraz, Sanabis, Dair et Al-Ekr.

Ces attaques "reflètent une grave escalade dans les tactiques violentes de groupes et individus qui soutiennent l'opposition", a ajouté le ministère, faisant état d'au moins 41 policiers blessés.

Auparavant, le chef de la sécurité générale Tarek al-Hassan, cité par l'agence officielle BNA, avait indiqué que "des groupes de saboteurs ont bloqué des routes dans plusieurs villages mardi soir et commis des actes terroristes", utilisant notamment "des cocktails Molotov".

Plusieurs saboteurs ont été arrêtés", a ajouté le responsable.

Selon Matar Matar, un dirigeant du principal mouvement de l'opposition chiite, al-Wefaq, des affrontements ont eu lieu dans au moins quatre villages chiites.

Plusieurs personnes ont été blessées, dont un jeune homme grièvement atteint à la tête par l'explosion d'une grenade lacrymogène, a précisé M. Matar à l'AFP.

Le 31 décembre, un adolescent avait été tué par une grenade lacrymogène qui lui avait explosé au visage, selon al-Wefaq. Le gouvernement avait alors annoncé qu'une enquête aurait lieu pour éclaircir les circonstances de sa mort.

M. Matar a indiqué que les violences de mardi soir étaient intervenues après des appels à "affronter" les forces de sécurité lancés par des activistes via les réseaux sociaux.

Des vidéos mises en ligne sur le site d'al-Wefaq ont montré des membres de la police anti-émeute dispersant violemment des manifestants dans les villages chiites de Sitra et Bani Jamra, aux environs de Manama.

Les manifestations menées par des opposants chiites ont repris ces dernières semaines dans ce petit royaume gouverné par une dynastie sunnite.

La tension est restée vive à Bahreïn depuis que le gouvernement a violemment réprimé en mars un mouvement de contestation né un mois auparavant.

Les Etats-Unis ont annoncé lundi qu'ils déplaçaient les membres du personnel de leur ambassade de Bahreïn ainsi que leurs familles, pour des raisons de sécurité.

Première publication : 25/01/2012

  • BAHREÏN

    Le roi veut amender la Constitution, l'opposition déplore une réforme timide

    En savoir plus

  • BAHREÏN

    L'opposition chiite tente de relancer la contestation

    En savoir plus

  • BAHREÏN

    Des violences éclatent quelques heures avant le rapport sur la répression des manifestations

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)