Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

SPORT

Djokovic, Nadal, Federer, Murray : le carré d'as encore en demi-finale

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/01/2012

Les quatre premiers tennismen mondiaux seront face à face jeudi en demi-finales de l'Open d'Australie. C'est la dixième fois que ce "carré d'as" est réuni en Grand Chelem.

AFP - Novak Djokovic, Rafael Nadal, Roger Federer et Andy Murray, les quatre géants qui vampirisent le tennis mondial, seront à nouveau réunis en demi-finales d'un tournoi du Grand Chelem, en l'occurrence l'Open d'Australie, jeudi et vendredi à Melbourne.

Mercredi, Djokovic, le N.1 mondial, et Murray (N.4) se sont qualifiés à leur tour. Ils seront opposés vendredi dans la revanche de la finale 2011, remportée par le Serbe. Nadal (N.2) et Federer (N.3) les avaient précédés la veille. Ils seront face à face jeudi pour la dixième fois en Grand Chelem.

C'est la deuxième fois de suite que les quatre premiers mondiaux sont dans le carré final d'un tournoi du Grand Chelem, après l'US Open 2011. Et la troisième fois sur les quatre derniers "Majeurs", avec Roland-Garros 2011. Federer avait été le seul à manquer à l'appel à Wimbledon l'an passé, remplacé par le Français Jo-Wilfried Tsonga.

Rien ne peut mieux que ces chiffres démontrer l'implacable domination du quatuor.

David Ferrer (N.5) s'en est rendu compte plus que quiconque. Comme à son habitude, l'Espagnol a jeté toutes ses forces dans la bataille contre Djokovic, qu'il a saoulé de coups.

Le Serbe a titubé, notamment dans un deuxième set qui a duré une heure et 16 minutes, où il a donné l'impression de s'être blessé à la cuisse gauche et n'a pas masqué des signes de fatigue. Mais, encore animé de la confiance née de son exceptionnelle saison 2011 (10 titres, dont 3 du Grand Chelem), il n'a pas craqué.

Le score final (6-4, 7-6 (7/4), 6-1) ne rend pas justice à Ferrer. Mais même lui, déjà vaincu en 2008 en quarts par Djokovic, le futur champion, estime que l'écart sur le Serbe et ses trois acolytes ne peut être comblé. "Le Top 4 c'est un autre niveau", a-t-il jugé.

Djokovic a évacué, en conférence de presse, l'idée qu'il ne serait pas au top physiquement. "Eh bien, heureusement pour moi, ce n'était pas quelque chose qui a duré très longtemps. C'était juste une douleur soudaine", a-t-il dit de sa gêne à la cuisse.

"Pas de souci physique"

"Non, je n'ai aucun souci physique, a-t-il affirmé. Je me sens en très bonne condition physique et très frais mentalement. Je ne m'inquiète pas pour ce qui est de la récupération pour le prochain match".

Il a tout de même laissé transparaître sur le court des signes de fragilité, qui ne pourront qu'être interprétés comme un encouragement par Murray. Le Britannique arrive tout frais, après avoir facilement écarté (6-3, 6-3, 6-1) le Japonais Kei Nishikori (N.24).

Seul membre du Top 4 à n'avoir jamais gagné de tournoi du Grand Chelem, Murray vivra sa troisième demi-finale consécutive à l'Open d'Australie, et sa cinquième de suite en Grand Chelem. Djokovic en est à sept.

Murray arrivera dans les meilleures conditions. Après avoir concédé le premier set de son match du premier tour contre l'Américain Ryan Harrison, il n'en a plus perdu aucun et reste sur 24 jeux encaissés seulement sur ses quatre dernières rencontres.

"J'aimerais avoir la chance de le (Djokovic) jouer à nouveau", a avoué l'Ecossais. "Ce serait un bon moyen de voir à quel point je me suis amélioré depuis l'an passé."

Si le Top 4 féminin est loin d'être aussi dominant que son homologue, elles seront trois sur quatre en demi-finales jeudi. La Russe Maria Sharapova (N.4) sera opposée à la Tchèque Petra Kvitova (N.2), pour la revanche de la finale de Wimbledon 2011.

La Bélarusse Victoria Azarenka (N.3) affrontera la Belge Kim Clijsters (N.11), tenante du titre. L'unique absente est la Danoise Caroline Wozniacki, qui va perdre sa place de N.1. Sharapova, Kvitova et Azarenka peuvent toutes les trois s'en emparer.

 

Première publication : 26/01/2012

  • OPEN D'AUSTRALIE

    Andy Murray se qualifie facilement pour le dernier carré

    En savoir plus

  • OPEN D'AUSTRALIE

    Un millième match et une demi-finale pour Roger Federer

    En savoir plus

  • OPEN D'AUSTRALIE

    Rafael Nadal facilement qualifié pour les quarts de finale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)