Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

Economie

Petroplus visé par une enquête préliminaire pour faillite frauduleuse

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/01/2012

Alors que le groupe a demandé la mise en faillite de la raffinerie de Petit-Couronne (Seine-Maritime), le compte bancaire de Petroplus France aurait été amputé d'une centaine de millions d'euros. Une enquête préliminaire a été ouverte.

 AFP - Le raffineur suisse Petroplus a démenti jeudi les allégations de "faillite frauduleuse" en France, alors que le parquet de Nanterre, près de Paris, a ouvert une enquête préliminaire sous le soupçon que le compte bancaire de Petroplus France aurait été amputé d'une centaine de millions d'euros.
              
"Petroplus Holding réfute (...) toutes les allégations de faillite frauduleuse en France", indique le raffineur dans un communiqué.
              
Le raffineur suisse rejette la responsabilité sur la Deutsche Bank, banque de sa société en France. Selon Petroplus, elle a retiré 122 millions d'euros et 59 millions de dollars de son compte, sans en avoir reçu l'ordre.
              
Cette annonce intervient alors que le parquet de Nanterre a ouvert une enquête préliminaire sous le soupçon que le compte bancaire de Petroplus France aurait été amputé d'une centaine de millions d'euros.
              
Petroplus Holding détaille dans son communiqué des mouvements de fonds sur les comptes de sa société en France.
              
"A l'ouverture des affaires le 23 janvier 2012, le total des soldes sur les comptes bancaires détenus par la filiale française de Petroplus, Petroplus Marketing France SAS, à la Deutsche Bank était de 124 millions d'euros et de 59 millions de dollars", explique Petroplus.
              
"Durant cette journée, la Deutsche Bank, l'un des prêteurs de la facilité de crédit renouvelable (FCR), a retiré 122 millions d'euros et 59 millions de dollars de la somme qui était détenue sur des comptes" en rapport avec "la FCR", détaille Petroplus, sans indiquer où est désormais l'argent.
              
"Aucune entité juridique de Petroplus n'a donné d'instruction ni pris de mesure pour transférer ces fonds des ces comptes français", souligne l'exploitant de raffineries.
              
Jeudi, Moody' a abaissé à "Ca", contre "Caa2" auparavant, la note principale de Petroplus, ce qui équivaut aussi à une situation de "défaut".
              
L'échec des négociations avec les banques créancières et la demande de mise en faillite du groupe ont motivé l'abaissement de la note par Moody's.
 

Première publication : 26/01/2012

  • PÉTROLE

    Le raffineur suisse Petroplus au bord de la faillite

    En savoir plus

  • FRANCE

    François Hollande fustige l'immobilisme de l'État face aux difficultés de Pétroplus

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)