Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : la Seleçao veut sauver son honneur

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

Economie

Image du luxe français, Sonia Rykiel battra bientôt pavillon chinois

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/01/2012

Sonia Rykiel, l'une des dernières maisons françaises de luxe encore indépendante, s'apprête à vendre 80 % de son capital à Fung Brands, un fonds d'investissement hongkongais.

 AFP - Sonia Rykiel, l'une des dernières maisons de luxe française encore indépendante, est en "discussions exclusives" avec la société d'investissement hongkongaise Fung Brands pour lui céder 80% de son capital, a annoncé jeudi la société, confirmant une information du Figaro.

"La famille Rykiel, qui a fondé la maison en 1968, demeurerait un actionnaire significatif avec 20% du capital et assurerait ainsi la continuité avec le nouvel actionnaire", indique la société du Boulevard Saint-Germain dans un communiqué, sans préciser de montant.

L'entreprise familiale française, créée il y a 44 ans par Sonia Rykiel et célèbre pour ses tricots moulants, cherchait depuis la fin du printemps 2011 un éventuel partenaire pour se développer à l'international, mais l'idée était au départ de céder une participation minoritaire.

Nathalie Rykiel, fille de la fondatrice Sonia et actuellement présidente et directrice artistique de la griffe, restera vice-présidente du conseil d'administration.

Fung Brands, créé il y a un an par la famille Fung, propriétaire du groupe chinois Li & Fung coté à Hongkong, est dirigée par un Français, Jean-Marc Loubier, un ancien responsable de Louis Vuitton et ex-PDG de Céline. Elle a déjà repris la majorité du chausseur de luxe drômois Robert Clergerie et du maroquinier belge Delvaux.

"Je me réjouis de l'arrivée de Fung Brands et de l'alliance avec la famille Fung. Leur connaissance du secteur de la mode, leur projet industriel et leur assise financière permettront de pérenniser la marque et de la développer avec succès sur de nouveaux marchés dans le respect de son identité", a déclaré Nathalie Rykiel, cité dans le communiqué.

L'entreprise Sonia Rykiel est toujours bénéficiaire, mais son chiffre d'affaires, qui était encore de plus de 100 millions en 2008, s'est tassé à 90 millions d'euros en 2010 et a stagné en 2011. Le directeur de Fung Brands Jean-Marc Loubier espère le "doubler d'ici cinq à six ans".

Selon Le Figaro, la maroquinerie et les chaussures sont les cibles de développement du nouvel actionnaire.

La fille de Nathalie Rykiel, Lola, continuera à gérer la communication du groupe aux Etats-Unis, précise le journal.

La moitié des ventes du groupe sont réalisées à l'étranger, dans une maison qui employait fin 2010 365 personnes. Sonia Rykiel distribue ses produits dans 30 pays, à travers 65 boutiques Sonia Rykiel et plus de 1.700 autres espaces de vente.

Première publication : 26/01/2012

  • MODE

    Privée de couturier depuis dix mois, la maison Dior affiche une croissance insolente

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le Ritz va fermer pour travaux et se séparer de ses 500 salariés

    En savoir plus

  • LUXE

    La maison Gaultier pourrait passer sous pavillon espagnol

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)