Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

  • L’UE adopte une nouvelle salve de sanctions contre la Russie

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

Economie

Un accord sur la dette grecque attendu ce week-end à Davos

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/01/2012

Le commissaire européen aux Affaires économiques Olli Rehn a annoncé qu'un accord avec les créanciers privés, sur la restructuration de la dette grecque, devrait voir le jour avant fin janvier, afin d'éviter un défaut de paiement du pays .

AFP - Un accord visant à réduire la dette de la Grèce interviendra probablement avant ce week-end, si ce n'est pas aujourd'hui, a affirmé vendredi à Davos le commissaire européen aux Affaires économiques Olli Rehn.

"Nous sommes sur le point de conclure un accord, si ce n'est pas aujourd'hui (vendredi), ce sera sans doute ce week-end", a déclaré M. Rehn devant le 42e Forum économique mondial (WEF) à Davos. En tout état de cause, cet accord devra internvenir "de préférence en janvier plutôt qu'en février", soit avant mardi soir, a dit le commissaire européen.

Mais cet accord devra être ambitieux et assurer que le total de la dette grecque soit ramenée à 120% de son Produit intérieur brut (PIB) d'ici à 2020, comme l'a déjà exigé le Fonds monétaire international (FMI), a averti de son côté le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, qui participait à Davos au même débat que M. Rehn.

Le ministre a par ailleurs indiqué ne pas s'attendre à "un défaut de la Grèce". M. Schäuble n'a en revanche pas précisé comment il serait possible d'atteindre cet objectif de réduction de la dette grecque. Selon des sources proches du dossier, la proposition des créanciers privés (banques, fonds d'investissement...) ne permettrait d'atteindre qu'un endettement d'environ 130%.

Dans ces conditions, le président de l'Eurogroupe, qui rassemble les ministres des Finances de la zone euro, Jean-Claude Juncker, a estimé dans un entretien paru vendredi dans le quotidien autrichien Standard, que les Etats créditeurs de la Grèce devraient "renoncer à une partie de la dette grecque", comme les banques privées.


Les négociateurs représentant les créanciers privés de la Grèce ont fait état jeudi soir de "progrès" dans les discussions avec le gouvernement grec sur l'effacement de 100 milliards de dettes de la Grèce, le tout sous la pression accrue du Fonds monétaire international.

"Les discussions ont été centrées sur des questions légales et techniques (...) et certains progrès ont été réalisés, les travaux se poursuivront" vendredi, a indiqué dans un communiqué le lobby bancaire mondial, IIF, à l'issue d'une réunion à Athènes entre son patron, Charles Dallara, et le Premier ministre grec, Lucas Papademos.

Première publication : 27/01/2012

  • FINANCE

    À Davos, on développe des idées... mais surtout les affaires

    En savoir plus

  • FORUM ÉCONOMIQUE MONDIAL

    "Les solutions aux problèmes du monde ne viendront pas de Davos"

    En savoir plus

  • FINANCE

    À Davos, l'élite économique et financière se penche sur un monde en crise

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)