Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Quel avenir pour la SNCM?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Résilience brésilienne"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Et à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne"

En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU se réunit en urgence

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, un Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

Economie

À Davos, on développe des idées... mais surtout les affaires

©

Vidéo par Jonathan WALSH , Markus KARLSSON

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/01/2012

Près de 2600 patrons, dont de nombreux milliardaires, sont réunis au Forum économique mondial de Davos, en Suisse. Des dirigeants politiques sont également de la partie. Un conclave qui se veut un vivier d'idées mais aussi d'opportunités d'affaires.

Davos, ou une routine vieille de plus de 40 ans... Une ville en état de siège, où le ski et les autres joies de la montagne suisse passent au second plan le temps du Forum économique mondial. Pour les organisateurs de ce conclave, les idées échangées ici par le gotha de la finance permettent d'améliorer la marche du monde... Mais ce n'est pas l'avis de tous.

"Il va y avoir beaucoup de discussions et c'est de ça qu'il s'agit, indique à FRANCE 24, Joseph Stiglitz, Prix Nobel d'économie 2001. C'est un endroit où les gens parlent, pas un endroit où les gens résolvent des problèmes. Ici, les gens échangent des points de vue, et s'écoutent les uns les autres si tout se passe bien."

Prix du ticket d'entrée : plusieurs dizaines voire plusieurs centaines de milliers d'euros. À ce tarif, il est ensuite possible de croiser l'ancien Premier ministre britannique Gordon Brown, ou encore le patron d'Airbus Thomas Enders. Certes, les participants viennent pour les débats, conférences et autres discours mais, dans les couloirs, on parle surtout affaires. 

Gens ordinaires vs. affaires

Pour Amnesty International, il est temps que les congressistes de Davos se tournent vers l'extérieur. "L'économie, les gouvernements, les entreprises sont au service des gens ordinaires, et non pas le contraire, s’insurge Salil Shetty, secrétaire général de l'organisation. Tout comme en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, les peuples d'Europe et des États-Unis, affectés par la crise, se sont levés pour réclamer leurs droits. Ce que les dirigeants doivent comprendre, c'est que s'ils n'écoutent pas les gens, ils ne resteront pas au pouvoir longtemps."

Nul n'ignore à Davos que la crise économique est loin d'être finie, mais en coulisses, en marge des discours télévisés, la plupart des participants ont surtout en tête les contrats de demain...

Première publication : 27/01/2012

  • FORUM ECONOMIQUE MONDIAL

    Angela Merkel: "L'Allemagne ne prendra pas d'engagement qu'elle ne tiendra pas"

    En savoir plus

  • FORUM ÉCONOMIQUE MONDIAL

    "Les solutions aux problèmes du monde ne viendront pas de Davos"

    En savoir plus

  • FINANCE

    À Davos, l'élite économique et financière se penche sur un monde en crise

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)