Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

Economie

À Davos, on développe des idées... mais surtout les affaires

Vidéo par Jonathan WALSH , Markus KARLSSON

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/01/2012

Près de 2600 patrons, dont de nombreux milliardaires, sont réunis au Forum économique mondial de Davos, en Suisse. Des dirigeants politiques sont également de la partie. Un conclave qui se veut un vivier d'idées mais aussi d'opportunités d'affaires.

Davos, ou une routine vieille de plus de 40 ans... Une ville en état de siège, où le ski et les autres joies de la montagne suisse passent au second plan le temps du Forum économique mondial. Pour les organisateurs de ce conclave, les idées échangées ici par le gotha de la finance permettent d'améliorer la marche du monde... Mais ce n'est pas l'avis de tous.

"Il va y avoir beaucoup de discussions et c'est de ça qu'il s'agit, indique à FRANCE 24, Joseph Stiglitz, Prix Nobel d'économie 2001. C'est un endroit où les gens parlent, pas un endroit où les gens résolvent des problèmes. Ici, les gens échangent des points de vue, et s'écoutent les uns les autres si tout se passe bien."

Prix du ticket d'entrée : plusieurs dizaines voire plusieurs centaines de milliers d'euros. À ce tarif, il est ensuite possible de croiser l'ancien Premier ministre britannique Gordon Brown, ou encore le patron d'Airbus Thomas Enders. Certes, les participants viennent pour les débats, conférences et autres discours mais, dans les couloirs, on parle surtout affaires. 

Gens ordinaires vs. affaires

Pour Amnesty International, il est temps que les congressistes de Davos se tournent vers l'extérieur. "L'économie, les gouvernements, les entreprises sont au service des gens ordinaires, et non pas le contraire, s’insurge Salil Shetty, secrétaire général de l'organisation. Tout comme en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, les peuples d'Europe et des États-Unis, affectés par la crise, se sont levés pour réclamer leurs droits. Ce que les dirigeants doivent comprendre, c'est que s'ils n'écoutent pas les gens, ils ne resteront pas au pouvoir longtemps."

Nul n'ignore à Davos que la crise économique est loin d'être finie, mais en coulisses, en marge des discours télévisés, la plupart des participants ont surtout en tête les contrats de demain...

Première publication : 27/01/2012

  • FORUM ECONOMIQUE MONDIAL

    Angela Merkel: "L'Allemagne ne prendra pas d'engagement qu'elle ne tiendra pas"

    En savoir plus

  • FORUM ÉCONOMIQUE MONDIAL

    "Les solutions aux problèmes du monde ne viendront pas de Davos"

    En savoir plus

  • FINANCE

    À Davos, l'élite économique et financière se penche sur un monde en crise

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)