Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ioannis Kasoulides, ministre chypriote des Affaires étrangères

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève entre dans sa deuxième semaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La revanche de David Cameron"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

  • Vidéo : les villages kurdes repris à l'EI portent les stigmates de l'occupation

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Ligue 1 : l’OM vire en tête, Paris cale encore

    En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

Amériques

Romney et Gingrich débattent à couteaux tirés avant la primaire en Floride

Vidéo par Ben BARNIER

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/01/2012

En Floride, le débat, jeudi, entre les quatre prétendants républicains à la Maison Blanche a pris des allures de duel entre les deux favoris Newt Gingrich et Mitt Romney. À tel point que les deux candidats en ont presque oublié de critiquer Obama.

REUTERS - Les quatre candidats républicains désireux d’affronter Barack Obama à la présidentielle de novembre ont entamé jeudi soir un nouveau débat, qui a pris des allures de duel entre les deux favoris, Newt Gingrich et Mitt Romney.

Le second, ancien gouverneur du Massachusetts, est parvenu à mettre son adversaire sur la défensive lors de vifs échanges portant surtout sur l’immigration et les finances.

Cette rencontre, à Jacksonville en Floride, intervenait à cinq jours de la primaire organisée dans cet Etat.

Gingrich et Romney sont au coude-à-coude en Floride, un Etat indécis (« swing-state ») dont la primaire républicaine pourrait orienter la suite du processus de sélection du futur candidat du Grand Old Party.

L’ancien président de la Chambre des représentants, fort de sa nette victoire en Caroline du Sud, conteste désormais la place de favori à l’ex-gouverneur du Massachusetts. Une victoire en Floride pourrait lui donner ce statut.

Mais alors qu’il avait manifesté lors des précédents débats une maîtrise oratoire certaine, il a jeudi soir souvent été pris au dépourvu par Romney.

« Propos inexcusables »

Ce dernier, comme les deux autres candidats, Rick Santorum et Ron Paul, ne s’est pas privé de tourner en dérision les propos tenus récemment par Gingrich devant d’anciens employés de la Nasa, licenciés depuis la fin du programme de la navette spatiale.

Dans cet Etat symbolique de la conquête spatiale accueillant la base de lancement de Cap Canaveral, Gingrich avait affirmé qu’élu président, il chercherait à installer avant la fin de son deuxième mandat une base permanente sur la Lune.

Romney a estimé que l’argent que coûterait une telle entreprise serait mieux dépensé à d’autres projets. « C’est peut-être une grande idée, mais ce n’est pas une bonne idée », a-t-il également dit.

PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

« Je ne pense pas que nous devions aller sur la Lune », a de son côté réagi l’élu du Texas Ron Paul. « Je pense que, peut-être, nous devrions y envoyer quelques responsables politiques. »

Le débat a été le plus vif sur la question de l’immigration. Romney s’est notamment emporté contre des propos de Gingrich, qui l’avait précédemment accusé d’être « anti-immigrant ».

« C’est inexcusable. Je ne suis pas anti-immigrant. Mon grand-père est né au Mexique. Le père de mon épouse est né au Pays de Galles. Ils sont venus dans ce pays. La seule idée que je puisse être anti-immigrant est répugnante, n’utilisez pas un tel terme », a réagi Romney.

Gingrich, dont le programme en matière d’immigration est plus modéré que celui de la plupart des autres républicains, a répété qu’il était selon lui impossible de reconduire à la frontière plusieurs millions de personnes, et qu’il était nécessaire d’autoriser ceux qui étaient présents depuis des décennies aux Etats-Unis à y rester.

Contrairement au débat organisé lundi à Tampa, l’audience était cette fois-ci autorisée à applaudir les réponses des candidats.

A l’issue du débat de lundi, Gingrich, qui semblait lors des précédents être parfois galvanisé par la clameur du public, avait menacé de ne plus participer à un débat imposant le silence à l’audience.

Première publication : 27/01/2012

  • PRIMAIRE RÉPUBLICAINE

    Romney marque des points face à Gingrich lors d'un débat en Floride

    En savoir plus

  • PRIMAIRES RÉPUBLICAINES

    Victoire écrasante de Newt Gingrich sur Mitt Romney en Caroline du Sud

    En savoir plus

  • PRIMAIRES RÉPUBLICAINES

    En Caroline du Sud, la primaire républicaine tourne au match Romney-Gingrich

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)