Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Amnesty dénonce les violences faites aux femmes en Égypte

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : la loi anti-djihad de Cazeneuve

En savoir plus

FOCUS

L'essor d'un bouddhisme radical

En savoir plus

REPORTERS

Dans l'enfer des prisons secrètes de la CIA

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Dice Kayek illumine la semaine de la haute couture à Paris

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Montebourg veut s'attaquer aux professions réglementées

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • Dans l'enfer des prisons secrètes de la CIA

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Bagdad accuse les forces kurdes de la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

  • Vidéo : à Tel-Aviv, les habitants vivent dans la peur des tirs de roquettes

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

Economie

Au forum de Davos, la zone euro est priée d'agir vite

©

Vidéo par Jonathan WALSH , Markus KARLSSON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/01/2012

Lors du Forum économique mondial de Davos, Christine Lagarde, directrice générale du FMI, a exhorté les pays de la zone euro à développer les moyens de leur fonds de secours afin "d'éviter la contagion" et de rétablir la confiance.

REUTERS - Les intervenants au Forum économique mondial (FEM) de Davos, Christine Lagarde en tête, ont exhorté samedi les pays de la zone euro à renforcer les moyens de leur fonds de secours afin de susciter un sentiment de confiance quant à la viabilité de la monnaie européenne.

Pour ces responsables, la zone euro doit agir en premier si elle veut que les autres pays accroissent les capacités du Fonds monétaire international (FMI), lequel a réclamé ce mois-ci 500 milliards d’euros de financement supplémentaire pour lui venir éventuellement en aide.

« Le moment est venu, la pression s’est considérablement renforcée pour qu’une solution soit trouvée », a dit Christine Lagarde, directrice générale du FMI, lors d’un débat sur les perspectives économiques pour 2012, au cours duquel l’absence des dirigeants de la zone euro, notamment de l’Allemagne, a été remarquée.

« Il est essentiel que les pays membres de la zone euro développent un pare-feu clair, simple et susceptible à la fois de limiter la contagion et de poser cette espèce d’acte de confiance au sein de la zone euro afin que les besoins financiers de cette zone puissent être effectivement comblés », a ajouté l’ancienne ministre française de l’Economie.

Ces propos font écho à une multitude d’appels en ce sens formulés au cours de cette conférence annuelle de cinq jours dans la station suisse.
Voir la « couleur de leur argent »

La chancelière allemande Angela Merkel a pourtant adressé une fin de non-recevoir dès son discours d’introduction au Forum. Elle a ainsi jugé mercredi que doubler ou tripler la taille du fonds européen de secours ne rassurerait les marchés que pour un temps et que la solution à la crise de la zone euro résidait dans la capacité des gouvernements à restaurer la crédibilité de leurs politiques économiques.

Seul ministre européen présent au débat de samedi, le Britannique George Osborne, chancelier de l’Echiquier, a appuyé les propos de Christine Lagarde. Selon lui, la zone euro doit solidifier son propre dispositif de protection avant que les autres pays n’accroissent leur contribution au FMI.

« Je pense que les dirigeants de la zone euro comprennent cela », a dit le ministre britannique des Finances. « Il n’y aura pas de contribution supplémentaire de la part des pays du G20, Grande-Bretagne incluse, tant que nous n’aurons pas vu la couleur de leur argent. »

Le ministre japonais de l’Economie a abondé dans ce sens.

« Sans une action ferme de la part de l’Europe, je ne pense pas que les pays en développement comme la Chine et d’autres soient désireux de verser davantage d’argent au FMI », a dit Motohisa Furukawa.

Christine Lagarde a toutefois souligné que si les ressources du FMI étaient augmentées de manière significative, cela créerait un sentiment de confiance tel qu’il ne serait pas nécessaire de les utiliser.

« Si c’est suffisamment grand, ce ne sera pas utilisé. Et le même raisonnement s’applique au pare-feu de l’euro de ce point de vue », a-t-elle dit.

 

Première publication : 28/01/2012

  • FINANCE

    À Davos, on développe des idées... mais surtout les affaires

    En savoir plus

  • FORUM ÉCONOMIQUE MONDIAL

    "Les solutions aux problèmes du monde ne viendront pas de Davos"

    En savoir plus

  • FINANCE

    À Davos, l'élite économique et financière se penche sur un monde en crise

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)