Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

La mode de 2014 marquée par une douce révolution et une prise de conscience des créateurs.

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

Moyen-orient

Nouveaux combats entre l'armée régulière et des déserteurs près de Damas

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/01/2012

Des affrontements entre déserteurs et troupes régulières ont éclaté à la périphérie de Damas ce dimanche, selon le porte-parole de l'armée syrienne libre qui affirme que 50 militaires ont rejoint samedi les rangs de l'ASL.

AFP - Les violences, qui se sont intensifiées ces derniers jours s'approchant de la capitale Damas, ont fait dimanche 66 morts dont 26 civils, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.
              
Huit personnes dont un enfant de 9 ans ont été tuées par balles dans la province de Homs (centre), quatre sont mortes plus au sud dans la ville et la région de Hama, cinq dans la province d'Idleb (nord-ouest) et deux dans la ville de Jassem, province de Deraa, selon l'OSDH.

Les violences se sont considérablement rapprochées de la capitale ces dernières heures faisant notamment six morts lors d'opérations militaires et affrontements dans la région de Damas alors qu'une personne est tombée sous les tirs visant des funérailles dans le quartier de Jouber dans la capitale, selon l'OSDH.
              
Les violences ont également fait 40 morts parmi les forces gouvernementales et les déserteurs, ajoute l'Observatoire.
              
Ainsi, 26 soldats ont été tués dans des attentats dans la région de Damas et à Kansafra et Khan Cheikhoune, dans la province d'Idleb, où des déserteurs ont mis le feu à un transport de troupes tuant au moins quatre soldats.
              
Cinq membres des forces de sécurité ont péri dans des affrontements près de la ville de Zabadani (région de Damas) et dans une embuscade près de Saraqeb (province d'Idleb).
              
En outre, neuf déserteurs ont été tués dans les régions de Damas, Idleb, Hama et Homs, selon l'OSDH.
              
Par ailleurs, l'OSDH fait état d'un civil mort sous la torture dans la province d'Idleb, sans préciser le jour de sa mort.



 

Première publication : 29/01/2012

  • SYRIE

    L'ONU reste divisée malgré un regain de violences

    En savoir plus

  • SYRIE - EXCLUSIF

    Reportage à Binich aux côtés de l'Armée syrienne libre

    En savoir plus

  • SYRIE

    La Russie, bouclier diplomatique du régime de Bachar al-Assad

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)