Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

Moyen-orient

Khaled Mechaal fait son retour officiel en Jordanie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/01/2012

Khaled Mechaal, le chef politique du Hamas de nationalité jordanienne, effectue sa première visite officielle en Jordanie depuis son expulsion en 1999. Accompagné du prince du Qatar, il doit être reçu par le roi Abdallah II ce dimanche.

AFP - Le chef du Hamas Khaled Mechaal est arrivé dimanche à Amman pour une courte visite, la première officielle depuis son expulsion de Jordanie en 1999, qui marque un tournant dans les relations difficiles entre le royaume et le mouvement islamiste palestinien.
              
M. Mechaal, qui détient la nationalité jordanienne, est arrivé en fin de matinée, accompagné du prince héritier du Qatar, Tamim Ben Hamad Al-Thani, qui effectue une médiation auprès de la Jordanie.
              
Le roi Abdallah II doit recevoir à déjeuner M. Mechaal, le prince du Qatar et une délégation du Hamas composée de cinq membres du bureau politique, en particulier le numéro deux Moussa Abou Marzouk, arrivés samedi à Amman.
              
"M. Mechaal fera ensuite une déclaration à la presse avant de quitter la Jordanie en compagnie du prince Tamim", a indiqué une source proche du palais royal.
              
Le palais royal avait annoncé samedi soir "une visite d'un jour du prince héritier du Qatar cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani", se contentant de préciser que le prince du Qatar serait "accompagné du chef du bureau politique du Hamas khaled Mechaal".
              
Un haut responsable jordanien a même qualifié cette visite d'uniquement "protocolaire".
              
Mais pour la puissante opposition islamique en Jordanie, la visite de M. Mechaal et surtout sa rencontre avec le roi est "historique".
              
"La rencontre aujourd'hui (dimanche) est historique et la participation du Qatar renforcera la volonté royale de normaliser les relations entre la Jordanie et le Hamas au service des hauts intérêts de la Jordanie", estiment les Frères musulmans sur leur site.
              
Quelle que soit la teneur des entretiens, la visite devrait ainsi permette un rapprochement entre l'Etat et les islamistes, qui mènent depuis un an avec des militants pro-démocratie un mouvement dans la lignée du Printemps arabe pour des réformes politiques et économiques et contre la corruption.
              
La Jordanie, qui tente de jouer un rôle de médiateur entre Palestiniens et Israéliens, pourrait aussi faciliter la réconciliation entre le Fatah du président palestinien Mahmoud Abbas et le Hamas, qui gouverne la bande de Gaza.
              
La première rencontre publique entre négociateurs palestinien et israélien le 3 janvier avait été pour la Jordanie l'occasion de montrer qu'une éventuelle normalisation avec le mouvement palestinien Hamas ne changerait en rien sa reconnaissance de l'Autorité palestinienne.
              
La visite du responsable du Hamas était attendue depuis que le nouveau Premier ministre jordanien, Aoun Khassawneh, ancien juge à la Cour pénale internationale de La Haye, avait qualifié en novembre d'"erreur constitutionnelle et politique" l'expulsion des dirigeants du Hamas en 1999.
              
Depuis cette date, la Jordanie et le Hamas, dont les dirigeants se sont installés à Damas, entretiennent des relations difficiles. Ces relations se sont encore détériorées en 2006, quand Amman a accusé le Hamas de trafic d'armes à partir de la Syrie vers son territoire.
              
Depuis 1999, il n'a pu revenir que deux fois en Jordanie, pour assister à l'enterrement de son père en août 2009 et pour rendre visite à sa mère malade en octobre.

Première publication : 29/01/2012

  • PROCHE-ORIENT

    La Jordanie tente de relancer le processus de paix israélo-palestinien

    En savoir plus

  • Conflit israélo-palestinien

    En Jordanie, les discussions entre Israéliens et Palestiniens achoppent toujours sur les frontières

    En savoir plus

  • CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN

    Israéliens et Palestiniens acceptent de se revoir à l'issue de leur rencontre à Amman‎

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)