Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Dominique Dalcan, pionnier de la French touch

En savoir plus

FOCUS

Irak : à Mossoul, avec les forces spéciales françaises

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Trump lance son offensive protectionniste

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump à la Maison-Blanche: ça commence mal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Primaire: la gauche regarde ailleurs"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Autriche : Alexander Van Der Bellen s'installe à la tête du pays

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Syrie : nouveau round de négociations à Astana

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matthieu Ricard : "C'est l'économie qui est au service de la société et non l'inverse"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 01/02/2012

"Remerciements turcs"

Presse internationale, Mercredi 2 février 2012. Au menu de la presse internationale ce matin, la victoire de Mitt Romney en Floride, la mobilisation de la communauté internationale pour obtenir un vote contre la répression en Syrie, des remerciements turcs, et un patron déchu de son titre de noblesse.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

On commence cette revue de presse internationale avec la victoire décisive de Mitt Romney à la primaire républicaine de Floride.

Une deuxième victoire après celle du New Hampshire qui soulève ce matin cette question: son adversaire Newt Gingrich doit-il désormais jeter l’éponge ?
Et la réponse, à en croire le site The Daily Beast, c’est oui, pour la bonne et simple raison que le parti républicain ne peut pas se payer le luxe d’une bataille fratricide entre l’aile modérée qu’incarne Mitt Romney et le conservatisme musclé de Newt Gingrich; cette bagarre ne peut pas se poursuivre si les républicains veulent avoir une chance de défaire Barack Obama en novembre prochain.

C’est aussi l’avis de la fille de John McCain, le candidat républicain qui a perdu en 2008. Megahn McCain écrit, toujours dans The daily Beast, que le souhait exprimé par Newt Gingrich de se maintenir dans la course relève de l’égocentrisme pur, et que ce maintien aura pour seule conséquence de provoquer «un bain de sang embarrassant» chez les républicains.

Les divisions du parti républicain sur lesquelles revient également ce matin The Hufington Post. Le site explique que les querelles et les attaques auxquelles se sont livrés les républicains pourraient donner des idées à leurs adversaires démocrates: le camp d’Obama pourrait reprendre à son compte les critiques que les républicains se sont mutuellement adressées et poursuivre cette stratégie qui consiste à dénigrer les hommes, leur caractère plutôt que leur projet - ce qui serait tout bénéfice pour Barack Obama, dont le bilan économique est assez mitigé.

On passe maintenant aux efforts européens et américains pour parvenir au vote d’une résolution de l’Onu condamnant la répression en Syrie; les Occidentaux qui ont été rejoints dans ces efforts par la Ligue arabe titre ce matin le quotidien libanais L’Orient Le Jour, qui revient sur ces appels de la communauté internationale à «arrêter la machine à tuer en Syrie».

Malgré l’inaction, pour le moment de l’Onu, et malgré l’escalade de la violence, et de la répression, The Independent se demande ce matin à quoi pourrait ressembler une Syrie libérée de Bachar El Assad, en revenant  également sur la façon dont le pays a toujours fait cavalier seul ou presque. Un isolement que la patience des Assad père et fils a jusqu’à maintenant permis de surmonter, mais ce pourrait ne plus être le cas désormais.

A voir également ce matin, la satisfaction turque après l’initiative de plusieurs parlementaires français de faire invalider la loi sur la pénalisation du génocide arménien. La Turquie qui a fait part de ses «remerciements chaleureux» par la voix du premier ministre Erdogan à l’annonce de ce recours devant le Conseil constitutionnel. Un soulagement dont fait état ce matin la version anglaise du quotidien Hurryiet.

On termine avec la Une de The Independent, qui revient ce matin sur la disgrâce de Fred Goodwin, l’ancien patron de la Royal Bank of Scotland, cette banque sauvée à grand frais de la faillite en 2008 par le contribuable britannique. Il vient de subir un châtiment qu’on n’ose à peine qualifier: il a été déchu de son titre de noblesse par la reine Elisabeth vient de lui retirer !

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/01/2017 Revue de presse internationale

"Trump à la Maison-Blanche: ça commence mal"

Au menu de cette revue de presse internationale, lundi 23 janvier, les négociations entre les rebelles et le régime syrien, qui s’ouvrent aujourd’hui à Astana. Le premier...

En savoir plus

23/01/2017 Revue de presse française

"Primaire: la gauche regarde ailleurs"

Au menu de cette revue de presse française, lundi 23 janvier, les résultats du premier tour de la primaire de la gauche. Benoît Hamon arrive en tête, devant Manuel Valls – deux...

En savoir plus

20/01/2017 Donald Trump

"C'est parti pour le show"

Toute la presse française titre ce matin, presque sans exception, sur l’investiture de Donald Trump. Les journaux reviennent également sur le dernier débat avant le premier tour...

En savoir plus

20/01/2017 Donald Trump

"Du neuf dans un nouveau monde"

La presse mondiale revient ce matin évidemment sur l’investiture de Donald Trump. La situation en Gambie n’est toutefois pas oubliée.

En savoir plus

18/01/2017 Revue de presse internationale

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

Au menu de la revue de presse internationale de ce mercredi, les commentaires des journaux anglo-saxons après le Brexit radical décidé par Londres. Les amateurs de jeux de mots...

En savoir plus