Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un manifestant palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Economie

Facebook serait sur le point de déposer son dossier d’entrée en Bourse

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/02/2012

Le géant du réseau social sur Internet pourrait déposer son dossier d’entrée en Bourse devant les autorités boursières américaines ce mercredi. Objectif : lever au moins cinq milliards de dollars sur les marchés.

AFP - Facebook, le réseau social aux plus de 800 millions d'utilisateurs, pourrait déposer mercredi un dossier d'entrée en Bourse fixant l'objectif théorique d'une opération à au moins 5 milliards de dollars, huit ans après sa création, rapportait mardi la presse américaine.

L'entrée en Bourse de Facebook, le premier site internet communautaire au monde, est l'événément le plus attendu de l'année sur les marchés boursiers.

Les documents pourraient être déposés dès mercredi matin devant les autorités boursières américaines (SEC), mais un retard n'est pas exclu, selon la presse américaine.

A ce stade, il s'agit d'un dossier préliminaire qui ne vise pas à révéler le nombre d'actions mises en jeu ni leur prix. De fait, l'objectif de lever 5 milliards de dollars ne représente qu'un chiffre théorique, susceptible d'être modifié à la hausse ou à la baisse.

La date de l'entrée en Bourse n'a pas été indiquée. Les milieux financiers l'attendent dans le courant de l'année.

Vendredi encore, le Wall Street Journal mentionnait une transaction à 10 milliards de dollars, valorisant la société californienne entre 75 et 100 milliards de dollars.

Si Facebook lève 10 milliards de dollars, ce devrait être à peu près la 15e introduction de tous les temps, et la 6e pour les Etats-Unis (après notamment Visa et General Motors en 2010), selon un cabinet spécialisé dans les introductions en Bourse, Renaissance Capital.

Si le réseau social en reste à 5 milliards de dollars, cela restera --de loin-- la plus grosse opération pour la net-économie, bien devant Google qui avait vendu pour 1,67 milliard de dollars de titres en 2004.

La banque d'affaires Morgan Stanley devrait piloter l'opération, à laquelle participerait également sa concurrente Goldman Sachs, selon le New York Times. International Financing Review évoquait également Bank of America, Merrill Lynch, Barclays Capital et JPMorgan parmi les banques participant à l'opération.

Facebook, dirigé par son cofondateur Mark Zuckerberg, 27 ans, domine l'internet social. Ce site, où la navigation est moins guidée par des algorithmes que par des affinités personnelles, est un géant comptant déjà plus de 800 millions d'utilisateurs actifs dans le monde. Son principal concurrent, le moteur de recherches Google tente de lui opposer une concurrence avec son réseau social maison, Google+.

Le cabinet eMarketer estime à 4,27 milliards de dollars le chiffre d'affaires de Facebook en 2011, plus que doublé par rapport à 2010 (2 milliards) et réalisé à 89% (3,8 milliards) dans la publicité. Pour 2012, eMarketer estime que les seules recettes publicitaires devraient atteindre 5,78 milliards, puis 7 milliards l'an prochain.

"Facebook a de la valeur, cela ne fait aucun doute", a déclaré mardi à l'AFP Michael Farr, président du cabinet de conseils en investissements Farr, Miller & Washington. "Les gens paieront un bon prix (pour acquérir des titres Facebook) parce qu'ils sentent qu'ils vont acheter quelque chose qui marche maintenant, et qui marchera encore mieux à l'avenir".

"C'est en grande partie sur cette promesse que les investisseurs" vont participer à l'entrée en Bourse de Facebook, a-t-il ajouté.
 

Première publication : 01/02/2012

  • INTERNET

    L’Irlande demande à Facebook de clarifier sa politique en matière de protection de la vie privée

    En savoir plus

  • INTERNET

    Facebook et les autorités américaines s'accordent sur la confidentialité des données

    En savoir plus

  • INTERNET

    La publicité n'a pas fini d'aimer la nouvelle version de Facebook

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)