Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Choquette, drôlement magique !

En savoir plus

TECH 24

Quand le jeu vidéo change le monde

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Université d'été du PS : "une allumette et c'est l'incendie"

En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut faire preuve de fermeté face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

  • Obama "n'a pas encore de stratégie" pour intervenir contre l'EI en Syrie

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le Pakistan nie jouer un double jeu en Afghanistan

Vidéo par Noémie ROCHE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/02/2012

Islamabad rejette les conclusions d'un rapport de l'Otan rendu public mercredi, qui accuse les services secrets pakistanais de soutenir les Taliban afghans en leur permettant de se replier dans les zones tribales du Pakistan.

AFP - Le Pakistan a nié mercredi jouer un double jeu en Afghanistan, comme l'affirme un rapport de l'Otan paru dans la journée et accusant les services secrets pakistanais de soutenir les rebelles talibans.
              
"Nous n'avons aucun but inavoué en Afghanistan", a assuré la ministre pakistanaise Hina Rabbani Khar lors d'une conférence de presse à Kaboul, où elle était arrivée dans la matinée pour rencontrer son homologue afghan Zalmaï Rasoul et le président Hamid Karzaï.

L'état des forces talibanes en Afghanistan

"La route de la stabilité dans cette région passe par Kaboul. (...) Nous considérons que toute menace à l'indépendance et à la souveraineté de l'Afghanistan est une menace à l'existence du Pakistan", a-t-elle ajouté.
              
La visite de Mme Khar doit "marquer une nouvelle phase dans les relations de coopération entre les deux pays", avait souligné dimanche la diplomatie afghane.
              
Kaboul a régulièrement accusé par le passé son voisin pakistanais de soutenir les talibans afghans, notamment en leur donnant refuge dans ses zones tribales situées de l'autre côté de la poreuse frontière entre les deux pays.
              
"Il n'y a aucun doute que pour le Pakistan, Kaboul est la plus importante capitale du monde. (...) Le Pakistan et l'Afghanistan doivent regarder en avant pour une relation basée sur la confiance", a ajouté la ministre pakistanaise.
              
"Le Pakistan joue un rôle clé dans le processus de paix afghan. J'espère que leur coopération se poursuivra et que cette visite (de la ministre pakistanaise) marquera le début de bonnes relations entre nos deux pays", a de son côté remarqué M. Rasoul, ajoutant qu'il n'y aurait "pas de paix dans la région sans coopération régionale sérieuse".
              
Révélé mercredi matin par les médias britanniques BBC et The Times, le rapport de l'Otan sur "l'état des talibans" souligne que les officiers des services secrets pakistanais "soutiennent la nécessité de poursuivre le jihad (taliban) et l'expulsion des envahisseurs étrangers d'Afghanistan", c'est-à-dire des troupes de l'Otan alliées du gouvernement de Kaboul.
              

 

Première publication : 01/02/2012

  • AFGHANISTAN

    Un rapport secret de l'Otan accuse le Pakistan de soutenir les Taliban

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Des Taliban pakistanais entament des négociations de paix avec Islamabad

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Clinton demande à Islamabad des "mesures fortes" contre les Taliban

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)