Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 02/02/2012

"Hollande enfariné"

Presse française, Jeudi 3 février. Au menu de la presse française ce matin, l’annonce de la possible mise en examen d’Eric Woerth, la critique du programme fiscal de François Hollande, qui s’est fait enfariner hier, et celui de François Bayrou.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

On commence cette revue de presse française avec la possible mise en examen de l’ancien ministre du Budget Eric Woerth, c’est à la Une ce matin de Libération.

Eric Woerth vient d’être convoqué par des juges de Bordeaux dans un des volets de l'enquête sur l'héritière de L'Oréal, Liliane Bettencourt, et il pourrait être mis en cause pour le financement illégal de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007. D’où cette question qu’on voit à la Une de Libération: «Le trésorier va-t-il payer ?». Il est soupçonné d’avoir reçu 150 000 euros de la main de Patrice de Maistre, ce gestionnaire de la fortune de la milliardaire, dont Eric Woerth avait par ailleurs soutenu la demande pour obtenir la Légion d’honneur. Une demande faite en 2007 auprès du ministre de l’Intérieur, qui était, à l’époque, Nicolas Sarkozy.

Le Figaro de son côté a fait passer au crible le programme fiscal de François Hollande. Un test réalisé par des spécialistes de la fiscalité et qui a inspiré ce titre: «Le projet Hollande n’épargne personne». D’après le Figaro, «entre la refiscalisation des heures supplémentaires, la taxation de la participation, celle des investissements financiers dans les entreprises, et j’en passe, c’est tout le monde qui sera puni».

François Hollande enguirlandé et, enfariné, c’est à voir dans le Parisien, qui revient sur l’agression dont il a été victime hier lors d’un forum de la Fondation Abbé Pierre. Une femme lui a renversé un sac de farine sur la tête. «Ce sont les risque du métier !» a commenté François Hollande, en essayant de dédramatiser l’incident ? Mais ce matin la question de sa sécurité est posée, son service de protection va être renforcé à partir d’aujourd’hui.

On parle aussi beaucoup ce matin d’un autre candidat, François Bayrou, le centriste qui a présenté hier le chiffrage de son programme. Le centriste essaie de revenir dans la course, alors que la bataille présidentielle se focalise de plus en plus sur le duel Hollande/Sarkozy. François Hollande et Nicolas Sarkozy qu’il a renvoyés dos à dos, écrivent les Echos, qui expliquent qu’«il a ambition louable qui l’est d’autant plus qu’elle tranche avec la tentation du relâchement», mais que le programme présenté hier «s’il montre bien où il veut aller, il ne dit pas comment».

«François Bayrou, champion non pas de l’orthodoxie budgétaire mais de l’austérité», c’est à voir cette fois dans l’Humanité, qui évoque une «cure de rigueur drastique» proposée par François Bayrou, un plan de rigueur qui serait «pire» encore que celui de Nicolas Sarkozy.

On a aussi une bonne nouvelle: l’annonce de la reprise de la marque Lejaby par un fournisseur de LVMH. Les 93 ouvrières du site d’Yssingeaux en Haute-Loire n’y croyaient plus, mais c’est arrivé: LVMH a promis qu’il allait allouer à ce fournisseur un «plan de charge de plusieurs années pour assurer le maintien de ces emplois, à travers sa filiale Louis Vuitton». Une nouvelle accueillie avec un immense soulagement raconte Libération, qui relève aussi que LVMH vient d’ôter une sacrée épine du pied de Nicolas Sarkozy.

Pour terminer, je vous propose de jeter un cil à ce dossier que le Parisien consacre aux mariages gris, ces escroqueries aux sentiments auxquelles se livreraient chaque année des milliers d’étrangers pour obtenir des papiers français.

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/01/2017 Donald Trump

"C'est parti pour le show"

Toute la presse française titre ce matin, presque sans exception, sur l’investiture de Donald Trump. Les journaux reviennent également sur le dernier débat avant le premier tour...

En savoir plus

20/01/2017 Donald Trump

"Du neuf dans un nouveau monde"

La presse mondiale revient ce matin évidemment sur l’investiture de Donald Trump. La situation en Gambie n’est toutefois pas oubliée.

En savoir plus

18/01/2017 Revue de presse internationale

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

Au menu de la revue de presse internationale de ce mercredi, les commentaires des journaux anglo-saxons après le Brexit radical décidé par Londres. Les amateurs de jeux de mots...

En savoir plus

18/01/2017 Brexit

"Brexit et météo : le froid s'installe"

"Ressenti" est le mot à la Une de la revue de presse française de ce mercredi. Il y a le ressenti des journaux après le choix d'un Brexit radical décidé hier par Theresa May. Il...

En savoir plus

17/01/2017 Revue de presse internationale

"Le Royaume-Uni libéré, délivré"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 17 janvier, le discours très attendu de Theresa May sur le Brexit et la réaction des Européens aux critiques de Donald...

En savoir plus