Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Sommet de l'ONU sur le climat : nouvelle conférence, nouvel élan ?

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : la coalition passe à l'offensive

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : longtemps frileuse, la Turquie prête à s'engager

    En savoir plus

  • Les Français jihadistes présumés sont rentrés de Turquie sans être arrêtés

    En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Frappes contre l’EI en Syrie : "Ce n'est pas le combat de l'Amérique seule"

    En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Rama Yade : "C'est une guerre entre la civilisation et la barbarie"

    En savoir plus

  • Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol abandonne son projet de loi

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

Amériques

Donald Trump affiche son soutien à Mitt Romney

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/02/2012

À deux jours du scrutin du Nevada, le multimillionnaire, magnat du BTP et animateur de télé-réalité Donald Trump a annoncé son soutien à Mitt Romney pour l’investiture républicaine dans la course à la Maison blanche.

AFP - Le multimillionnaire américain Mitt Romney, candidat à l'investiture républicaine pour la Maison Blanche, est largement en tête des intentions de vote, à deux jours du scrutin du Nevada (ouest), où il a reçu jeudi le soutien du magnat de l'immobilier Donald Trump.

Un sondage du Las Vegas Review-Journal et de 8NewsNow, paru jeudi, donne 45% d'intentions de vote à Mitt Romney, 25% à Newt Gingrich, 11% à l'ancien sénateur Rick Santorum et 9% au parlementaire texan Ron Paul.

Ces chiffres ont été accompagnés jeudi d'une autre bonne nouvelle pour Mitt Romney: le soutien officiel du milliardaire Donald Trump.

"C'est un honneur, un véritable honneur d'apporter mon soutien à Mitt Romney", a-t-il déclaré à Las Vegas, au côté du candidat et de son épouse.

"Mitt est un dur à cuire, il est intelligent et vif, il ne va pas laisser de mauvaises choses continuer à se produire dans ce pays que nous aimons tous", a-t-il ajouté depuis l'un de ses hôtels.

"Allez-y et battez-les, vous le pouvez", a-t-il lancé à M. Romney avant de lui serrer la main devant les caméras.

Mitt Romney et son principal concurrent dans la course à l'investiture, Newt Gingrich, sont arrivés mercredi dans le Nevada, pour le premier scrutin organisé dans l'Ouest américain, quelques jours après la large victoire de M. Romney en Floride.

Une victoire néanmoins entachée mercredi de propos décriés sur les Américains les plus pauvres, sur la chaîne CNN. "Je ne m'en fais pas trop pour les plus pauvres. Dans notre pays, il existe des filets de sécurité. S'ils ont besoin d'être réparés, je m'en chargerai", a lancé M. Romney, qui a déclaré des revenus de 20 millions de dollars pour 2010.

Dans le Nevada, le favori des sondages a repris son discours résolument anti-Obama, tirant notamment à boulets rouges sur la réforme du système de santé "à l'européennne" du président américain, candidat à sa succession en novembre.

Il a aussi raillé la "naïveté" de l'annonce du secrétaire américain à la Défense Leon Panetta, qui a assuré que les Etats-Unis passeraient "dans la deuxième moitié de 2013" d'une mission de combat à une mission d'entraînement et d'assistance des forces afghanes.

"Pourquoi donc aller voir les gens que nous combattons et leur dire le jour où nous allons retirer nos troupes? Cela n'a aucun sens", a-t-il déclaré devant des centaines de militants dans la banlieue de Las Vegas.

Comme la Floride, le Nevada a été durement frappé par la crise économique, avec un chômage galopant et un marché immmobiler dévasté.

Le processus de sélection du candidat républicain, qui a débuté le 3 janvier dans l'Iowa, se fait Etat par Etat et va s'étaler jusqu’à l’été.

PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE


 

 
 

Première publication : 02/02/2012

  • ÉTATS-UNIS

    Mitt Romney grand favori de la primaire républicaine en Floride

    En savoir plus

  • PRIMAIRE RÉPUBLICAINE

    Romney marque des points face à Gingrich lors d'un débat en Floride

    En savoir plus

  • PRIMAIRES RÉPUBLICAINES

    Victoire écrasante de Newt Gingrich sur Mitt Romney en Caroline du Sud

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)