Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Transition floue au Burkina Faso

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burkina Faso: Compaoré victime de son entêtement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Drame de Sivens : retour sur l'affaire Rémi Fraisse

En savoir plus

TECH 24

La high tech peut-elle venir à bout du virus Ebola ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Les tests de résistance des banques sont-ils fiables ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'amendement "dividendes" qui fâche les PME

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des femmes se mettent aux "métiers d’hommes"

En savoir plus

REPORTERS

États-Unis – Mexique : la frontière de tous les dangers

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des Arts du couturier Elie Saab

En savoir plus

Afrique

L'Égypte veut emprunter 1 milliard de dollars à la Banque mondiale

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/02/2012

La banque mondiale a annoncé que L'Égypte souhaitait emprunter 1 milliard de dollars pour soutenir son développement, alors qu'en juin elle estimait pouvoir s'en passer. Les discussions avec les autorités égyptiennes vont commencer.

AFP - La Banque mondiale a annoncé avoir reçu jeudi une demande de l'Egypte en vue d'un prêt d'un milliard de dollars pour soutenir le développement du pays, alors qu'en juin il avait affirmé vouloir s'en passer.
              
L'institution de Washington "a reçu une demande officielle des autorités égyptiennes en vue d'un soutien pour leur programme économique. L'Egypte a réclamé un milliard de dollars sous la forme d'un prêt de politique de développement", a-t-elle indiqué dans un communiqué.
              
"La Banque va maintenant commencer les discussions avec les représentants du gouvernement égyptien pour définir les détails", a-t-elle ajouté.
              
L'Egypte, qui avait approché la Banque et son institution soeur, le Fonds monétaire international, avait décidé en juin qu'il n'était pas souhaitable de leur demander un emprunt.
              
Mais le gouvernement a changé d'avis en novembre et négocie avec le FMI depuis janvier. Selon le gouvernement, un montant de 3,2 milliards de dollars est envisagé.
              
A la Banque mondiale, le prêt de politique de développement est un type de prêt qui alimente directement le budget de l'Etat en échange de réformes dans la politique économique et les institutions.
              
En mai, la Banque mondiale avait promis jusqu'à 4,5 milliards de dollars de financements pour l'Egypte sur deux ans, "en fonction du rythme et de l'étendue des réformes".
              
Elle prévoit une croissance limitée à 2,7% cette année, après 2,5% en 2011, pour cette économie dont l'une des principales ressources, le tourisme, a été durement touchée par les troubles qui ont précédé et suivi le départ de l'ex-président Hosni Moubarak en février 2011.

Première publication : 02/02/2012

  • ÉGYPTE

    Les Égyptiens décidés à poursuivre leur combat un an après la Révolution du Nil

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Plusieurs Américains membres d'ONG interdits de quitter Le Caire

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Un an après la révolution, le pouvoir militaire sous le feu des critiques

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)