Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... : à J-1 du scrutin, le pays inquiet (Partie 1)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Xavier Dolan nous fait trembler !

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Marathon de Boston, un an après

En savoir plus

FOCUS

Les Algériens de France : un vote courtisé

En savoir plus

SUR LE NET

Le web au chevet des sinistrés de Valparaiso

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 1)

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Popularité : Valls fait-il de l’ombre à Hollande ?

En savoir plus

  • Les Algériens de France : un vote courtisé

    En savoir plus

  • Finale de la Coupe du Roi : FC Barcelone-Real Madrid en direct

    En savoir plus

  • Kiev impuissant face aux pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Qui en voulait au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • En images : des centaines de disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

Afrique

L'Égypte veut emprunter 1 milliard de dollars à la Banque mondiale

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/02/2012

La banque mondiale a annoncé que L'Égypte souhaitait emprunter 1 milliard de dollars pour soutenir son développement, alors qu'en juin elle estimait pouvoir s'en passer. Les discussions avec les autorités égyptiennes vont commencer.

AFP - La Banque mondiale a annoncé avoir reçu jeudi une demande de l'Egypte en vue d'un prêt d'un milliard de dollars pour soutenir le développement du pays, alors qu'en juin il avait affirmé vouloir s'en passer.
              
L'institution de Washington "a reçu une demande officielle des autorités égyptiennes en vue d'un soutien pour leur programme économique. L'Egypte a réclamé un milliard de dollars sous la forme d'un prêt de politique de développement", a-t-elle indiqué dans un communiqué.
              
"La Banque va maintenant commencer les discussions avec les représentants du gouvernement égyptien pour définir les détails", a-t-elle ajouté.
              
L'Egypte, qui avait approché la Banque et son institution soeur, le Fonds monétaire international, avait décidé en juin qu'il n'était pas souhaitable de leur demander un emprunt.
              
Mais le gouvernement a changé d'avis en novembre et négocie avec le FMI depuis janvier. Selon le gouvernement, un montant de 3,2 milliards de dollars est envisagé.
              
A la Banque mondiale, le prêt de politique de développement est un type de prêt qui alimente directement le budget de l'Etat en échange de réformes dans la politique économique et les institutions.
              
En mai, la Banque mondiale avait promis jusqu'à 4,5 milliards de dollars de financements pour l'Egypte sur deux ans, "en fonction du rythme et de l'étendue des réformes".
              
Elle prévoit une croissance limitée à 2,7% cette année, après 2,5% en 2011, pour cette économie dont l'une des principales ressources, le tourisme, a été durement touchée par les troubles qui ont précédé et suivi le départ de l'ex-président Hosni Moubarak en février 2011.

Première publication : 02/02/2012

  • ÉGYPTE

    Les Égyptiens décidés à poursuivre leur combat un an après la Révolution du Nil

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Plusieurs Américains membres d'ONG interdits de quitter Le Caire

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Un an après la révolution, le pouvoir militaire sous le feu des critiques

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)