Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye: "je ne suis pas à vendre"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Morgan Tsvangirai met en garde contre une extension du système Mugabe

En savoir plus

LE DÉBAT

Migrants esclaves en Libye : l'Europe coupable ?

En savoir plus

POLITIQUE

Emmanuel Macron face aux maires : Jacobin ou girondin?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Seal : "C’est un honneur pour moi de chanter des classiques du jazz"

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : une ouverture au tourisme sans danger?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Poutine, maître du jeu en Syrie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le manque de 'culture financière' des Français"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La guerre contre les mutilations génitales

En savoir plus

EUROPE

L'Europe grelotte, le nombre de victimes du froid augmente

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/02/2012

Plus de 260 personnes sont mortes d'hypothermie en Europe, saisie depuis une semaine par une vague de froid polaire et des températures avoisinant les -30 degrés. La France n'est pas épargnée : 41 départements sont touchés par les gelées.

AFP - Le bilan de la vague de froid qui sévit depuis une semaine en Europe continuait à s'alourdir, atteignant au moins 260 morts samedi, particulièrement dans l'est, où l'Ukraine et la Pologne sont les plus touchées avec 167 décès à elles seules.

En Ukraine, on compte maintenant 122 morts, et les postes de secours d'urgence, où les plus démunis peuvent se réchauffer et recevoir un plat chaud, ont déjà accueilli 65.000 personnes, dont 12.000 depuis 24 heures.

Les températures, descendant jusqu'à -21°C dans la journée et -30°C la nuit, devraient toutefois s'adoucir samedi.

En Pologne, où le thermomètre a atteint -27° dans la nuit dans le nord-est, le froid a fait huit nouvelles victimes, portant le total à 45.

La plupart sont des sans-abri, souvent alcoolisés. Les centres d'accueil viennent d'adoucir leurs règlements et acceptent des personnes en état d'ébriété.

La Bosnie était également paralysée samedi par la neige, avec un mètre de neige à Sarajevo.

Les présidents croate Ivo Josipovic et serbe Boris Tadic étaient bloqués dans un hôtel à Jahorina, une station de ski proche de Sarajevo, où ils ont participé vendredi à un sommet.

Des voitures étaient bloquées dans un tunnel du côté de Jablanica (sud) fermé par les avalanches, et une personne malade est décédée, l'ambulance n'ayant pu se frayer un chemin pour lui porter secours à temps.

Au Monténégro, le froid a fait un mort et la partie montagneuse du nord était isolée. La télévision montrait des secouristes luttant contre la neige et le vent pour approcher un tunnel routier où une centaine de personnes à bord de deux autocars étaient bloquées.

En Roumanie, le bilan de ces derniers jours était samedi de 28 morts, et des centaines d'écoles étaient fermées.

En Bulgarie, pays le plus pauvre de l'UE, le froid a tué 16 personnes, pour la plupart des villageois découverts gelés au bord de routes ou dans leurs maisons dépourvues de chauffage.

Le gel du Danube s'est accentué, avec 60% de sa surface prise par les glaces près du port de Ruse, entravant la navigation.

Le bilan de la vague de froid dans d'autres pays d'Europe de l'est était vendredi de 36 morts: 10 en Lettonie, neuf en Lituanie, sept en Serbie, six en République tchèque, deux en Grèce, un en Slovaquie et un en Macédoine.

En Russie, où les températures flirtaient à Moscou avec les -25°C et approchaient les -50°C en Iakoutie (Sibérie orientale), au moins 64 personnes sont mortes de froid à travers le pays depuis le 1er janvier, selon le bilan donné vendredi par les autorités, qui ne détaillent pas de chiffre pour la vague de froid actuelle.
 

Première publication : 02/02/2012

  • INTEMPÉRIES

    La partie nord de la France balayée par une tempête

    En savoir plus

  • INTEMPÉRIES

    Décrue amorcée après trois jours de pluies diluviennes dans le sud-est de la France

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le trafic aérien reprend sur la côte Est après des chutes de neige historiques

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)