Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Je n'imagine pas que j'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Trois Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

EUROPE

La compagnie aérienne hongroise Malev cesse son activité

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/02/2012

À court de liquidités, la compagnie aérienne hongroise Malev a mis la clé sous la porte au terme de soixante-six années de service. Une aubaine pour Ryanair, le roi du low-cost, qui ouvre 26 nouvelles lignes au départ de Budapest.

REUTERS - La compagnie aérienne hongroise Malev a mis un terme à 66 années de service vendredi, moins d'un mois après avoir été contrainte par Bruxelles de rembourser plus de 200 millions d'euros d'aides d'Etat jugées illégales.

Le Premier ministre Viktor Orban a déclaré à la radio Kossuth que la décision de suspendre les activités de la compagnie étatique, à court de liquidités, était intervenue
après l'interdiction de décollage donnée à deux de ses avions à Tel-Aviv et en Irlande.

"C'est douloureux (...) Nous avons essayé de maintenir Malev en activité aussi longtemps que possible, mais nous ne pouvions plus le faire, ou bien nous aurions perdu nos avions saisis à l'étranger", a expliqué Viktor Orban.

Après plusieurs tentatives vaines de privatisation, l'Etat hongrois est remonté en 2010 à 95% du capital de Malev, qui emploie 2.600 personnes.

La Commission européenne a exigé début janvier le remboursement de plus de 200 millions d'euros d'aides d'Etat jugées illégales reçues par Malev entre 2007 et 2010. Les sommes en jeu représentent l'équivalent du chiffre d'affaires de la compagnie en 2010. (voir )

Ryanair s'engouffre dans la brèche

Le gouvernement hongrois a souligné dans une note en décembre que la perte potentielle de Malev pourrait compromettre l'activité de l'aéroport de Budapest.

La compagnie génère en effet 40% du chiffre d'affaires de l'aéroport, géré par l'allemand Hochtief et quatre partenaires financiers.

Tous les vols de Malev ont été annulés dès 5h00 GMT vendredi. Sur le site internet de la compagnie, www.malev.hu, on ne pouvait lire qu'un message informant les passagers de leurs options d'indemnisation.

La compagnie low-cost Ryanair a de son côté annoncé le même jour 26 nouvelles lignes au départ de Budapest. La société irlandaise mise sur le retrait de Malev pour transporter jusqu'à deux millions de passagers chaque année.

Ryanair, qui avait déjà annoncé le mois dernier son intention de desservir cinq lignes au départ de Budapest, porte donc ce chiffre à 31. La plupart des lignes seront
opérationnelles d'ici au mois d'avril, a dit le groupe dans un communiqué.

Première publication : 03/02/2012

  • AÉRONAUTIQUE

    La compagnie American Airlines dépose le bilan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)