Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Martin vainqueur de la 9e étape, le Français Gallopin en jaune

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

EUROPE

La compagnie aérienne hongroise Malev cesse son activité

©

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/02/2012

À court de liquidités, la compagnie aérienne hongroise Malev a mis la clé sous la porte au terme de soixante-six années de service. Une aubaine pour Ryanair, le roi du low-cost, qui ouvre 26 nouvelles lignes au départ de Budapest.

REUTERS - La compagnie aérienne hongroise Malev a mis un terme à 66 années de service vendredi, moins d'un mois après avoir été contrainte par Bruxelles de rembourser plus de 200 millions d'euros d'aides d'Etat jugées illégales.

Le Premier ministre Viktor Orban a déclaré à la radio Kossuth que la décision de suspendre les activités de la compagnie étatique, à court de liquidités, était intervenue
après l'interdiction de décollage donnée à deux de ses avions à Tel-Aviv et en Irlande.

"C'est douloureux (...) Nous avons essayé de maintenir Malev en activité aussi longtemps que possible, mais nous ne pouvions plus le faire, ou bien nous aurions perdu nos avions saisis à l'étranger", a expliqué Viktor Orban.

Après plusieurs tentatives vaines de privatisation, l'Etat hongrois est remonté en 2010 à 95% du capital de Malev, qui emploie 2.600 personnes.

La Commission européenne a exigé début janvier le remboursement de plus de 200 millions d'euros d'aides d'Etat jugées illégales reçues par Malev entre 2007 et 2010. Les sommes en jeu représentent l'équivalent du chiffre d'affaires de la compagnie en 2010. (voir )

Ryanair s'engouffre dans la brèche

Le gouvernement hongrois a souligné dans une note en décembre que la perte potentielle de Malev pourrait compromettre l'activité de l'aéroport de Budapest.

La compagnie génère en effet 40% du chiffre d'affaires de l'aéroport, géré par l'allemand Hochtief et quatre partenaires financiers.

Tous les vols de Malev ont été annulés dès 5h00 GMT vendredi. Sur le site internet de la compagnie, www.malev.hu, on ne pouvait lire qu'un message informant les passagers de leurs options d'indemnisation.

La compagnie low-cost Ryanair a de son côté annoncé le même jour 26 nouvelles lignes au départ de Budapest. La société irlandaise mise sur le retrait de Malev pour transporter jusqu'à deux millions de passagers chaque année.

Ryanair, qui avait déjà annoncé le mois dernier son intention de desservir cinq lignes au départ de Budapest, porte donc ce chiffre à 31. La plupart des lignes seront
opérationnelles d'ici au mois d'avril, a dit le groupe dans un communiqué.

Première publication : 03/02/2012

  • AÉRONAUTIQUE

    La compagnie American Airlines dépose le bilan

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)