Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump interdit l'armée aux transgenres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Sarraj : "Nous avons besoin de l'ONU pour organiser des élections en Libye"

En savoir plus

FOCUS

Discrimination positive au Brésil : des étudiants dénoncent des fraudes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Valérian", dernière superproduction de Besson, débarque en France

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

États-Unis : "le simulacre d'assurance maladie" au Sénat

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron réconcilie les Libyens"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Accord inédit sur la Libye

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Elan de solidarité après les incendies dans le sud de la France

En savoir plus

LE DÉBAT

Libye : vers une sortie de crise ? (partie 2)

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 03/02/2012

Les visages de la précarité en France

Près d’un quart des Français connaissent des fins de mois très difficiles, selon une étude du Conseil économique et social. Ces "nouveaux pauvres" sont étudiants, parents célibataires, travailleurs précaires ou retraités. Notre reporter est allée à leur rencontre.

Avec l’augmentation des charges incompressibles comme le loyer, les transports, l’électricité et la santé, les petits salaires ont du mal à faire face. Entre 12 et 15 millions de Français, qui gagnent plus que le seuil de pauvreté, 954 euros par mois, connaissent l’angoisse des fins de mois.

Il n’a pas été facile de trouver des personnes qui acceptent de parler de leurs difficultés. Parfois par honte, souvent par pudeur, beaucoup n’ont pas souhaité ouvrir leur porte. Loriane, Régis, Juliette et Agnès ont accepté.

Leur point commun est d’être seul face aux dépenses et de ne pas être propriétaire de leur logement.

On pourrait croire qu’ils en veulent à l’État de ne pas les aider, de ne pas prendre leurs spécificités en compte. Il y a un peu de cela : ils disent que les hommes politiques sont "déconnectés de la réalité", qu’ils ne réalisent pas les problèmes qu’ils doivent affronter, que la revalorisation des salaires ou des aides n’ont pas suivi l’inflation et l’augmentation générale des prix. Mais ils sont conscients que la crise touche la France et que les temps sont durs pour le pays.

J’ai été surprise par leur culpabilité, leur fatalité. Car bien plus que l’État, c’est eux-mêmes qu’ils blâment pour leur parcours chaotique, pour des mauvaises décisions prises, pour ne pas avoir suivi le bon cursus scolaire.

Mais il y une réalité :  le salaire minimum d’environ 1 100 euros ne suffit plus. Ils sont 2.2 millions de travailleurs comme Juliette à devoir cumuler un ou plusieurs emplois pour s’en sortir.

Pour les seniors, c’est le même constat. La retraite moyenne des 15 millions de personnes concernées s’élève à 1 200 euros.

Les associations caritatives sont nombreuses à tirer la sonnette d’alarme. En trois ans, les Restos du cœur, créés par l’humoriste Coluche, ont accueillis 25  % de personnes en plus. Lors de la dernière campagne 2010-2011, environ 109 millions de repas ont été distribués. Pour de nombreux Français, il n’y a plus de honte à franchir leur porte pour demander de l’aide.

Par Valérie Labonne

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/07/2017 Asie - pacifique

Afghanistan : les enlèvements, une crainte au quotidien

Plus de 300 enlèvements ont été recensés en Afghanistan en 2016. Ils sont le fait de groupes terroristes, mais aussi, et surtout, de réseaux criminels. Et si l'on entend souvent...

En savoir plus

14/07/2017 Asie - pacifique

Football : l'empire chinois contre-attaque

Depuis plusieurs mois, la Chine rebat les cartes du football mondial. Grâce à des moyens quasi illimités, joueurs et entraîneurs issus des meilleurs clubs mondiaux y affluent...

En savoir plus

14/07/2017 Moyen-Orient

Exclusif : à l'assaut de Raqqa, fief de l'EI en Syrie

Dans le nord de la Syrie, la ville de Raqqa est aux mains du groupe État islamique (EI) depuis début 2014. Jusqu'à récemment encore impénétrable, cette ville stratégique,...

En savoir plus

07/07/2017 Pologne

Pologne : le grand écart européen

En Pologne, Jaroslaw Kaczynski, le chef de Droit et Justice (PiS), joue les francs-tireurs. Son parti, très influent sur le gouvernement, s'affranchit de plus en plus des règles...

En savoir plus

30/06/2017 Moyen-Orient

Arabie saoudite : la longue marche des femmes

En Arabie saoudite, les femmes sont des citoyennes de seconde classe. Elles ne peuvent ni conduire, ni voyager, sans l'autorisation d'un tuteur : frère, père, cousin ou même...

En savoir plus