Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

États-Unis - Cuba : "Somos todos americanos"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Cuba : la décision historique de Barack Obama

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Cuba - USA : un jour historique"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

De plus en plus de réfugiés affluent au Niger

En savoir plus

DÉBAT

États-Unis - Cuba : un tournant historique (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

États-Unis - Cuba : un tournant historique

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Le dalaï-lama vante le "réalisme" du président chinois Xi Jinping

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Eau argentée" : la guerre en Syrie au cinéma

En savoir plus

FOCUS

Grands lacs : LRA, une guérilla affaiblie mais toujours menaçante

En savoir plus

SPORT

L'Espagnol Alberto Contador perd le Tour de France 2010 pour cause de dopage

Vidéo par France 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/02/2012

Le cycliste a été condamné lundi à deux ans de suspension par le Tribunal arbitral du sport, après un contrôle antidopage positif lors du Tour de France 2010. Il perd le bénéfice de sa victoire du Tour 2010 au profit du Luxembourgeois Schleck.

AFP - L'Espagnol Alberto Contador a été sanctionné de deux ans de suspension par le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour son contrôle antidopage positif du Tour de France 2010, a-t-on appris lundi officiellement.

Contador perd le bénéfice de sa victoire dans le Tour 2010, que le Luxembourgeois Andy Schleck avait terminé à la deuxième place. Suspendu jusqu'au 6 août 2012, il ne pourra pas s'aligner au départ de la prochaine édition de la Grande Boucle.

Les victoires de Contador acquises en 2011, principalement le Giro, sont également perdues par le coureur espagnol, maintenant âgé de 29 ans.

"La formation arbitrale se prononcera ultérieurement et dans une décision séparée au sujet de la demande déposée par l'UCI d'imposer une amende d'au moins 2,485 millions d'euros à Alberto Contador", a précisé le TAS.

Le TAS, qui a infligé deux ans de suspension avec effet rétroactif au 25 janvier 2011, a pris en compte la suspension provisoire de Contador, près de six mois entre août 2010 et février 2011.

La décision a été prise par la formation arbitrale du TAS composée de l'Israélien Efraim Barack, du Suisse Quentin Byrne-Sutton et de l'Allemand Ulrich Haas.

L'affaire a pris naissance le 21 juillet 2010 lorsque Contador, alors maillot jaune du Tour de France, a subi un contrôle antidopage qui s'est révélé positif à cause de traces infinitésimales (50 picogrammes) de clenbutérol, un produit illicite.

Contador, qui a plaidé une contamination alimentaire pour expliquer la présence des traces de clenbutérol dans ses analyses, avait été acquitté en première instance par sa fédération, en février 2011. Il avait pu ainsi courir normalement durant la saison passée et gagner notamment le Giro avant d'échouer dans le Tour de France (5e).

Le Madrilène, qui porte depuis l'an passé les couleurs de l'équipe danoise Saxo Bank, avait entamé victorieusement sa saison 2012 en gagnant deux étapes du récent Tour de San Luis en Argentine.


 

Première publication : 06/02/2012

  • CYCLISME

    Malgré des soupçons de dopage, Alberto Contador se prépare pour le Tour

    En savoir plus

  • CYCLISME

    La Fédération espagnole blanchit Contador de toute accusation de dopage

    En savoir plus

  • SPORT

    L'Espagne renforce ses lois de lutte antidopage

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)