Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Les 7 mercenaires", il était une deuxième fois dans l’Ouest

En savoir plus

FACE À FACE

Les révélations de Buisson, nouveau coup dur pour Sarkozy ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Opep : le bras de fer entre l'Arabie saoudite et l'Iran continue

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Shimon Peres, ou la bataille "domquichottesque" pour la paix"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nicolas Sarkozy, ses amis, ses affaires, ses emmerdes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la Toile

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Débat Juncker - Schulz : "Quel avenir pour l'Europe ?"

En savoir plus

LE DÉBAT

Débat Clinton - Trump : qui a gagné le premier round ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les attentats ne suffisent pas à expliquer les chiffres du chômage"

En savoir plus

Amériques

Nouvelles sanctions américaines contre le secteur financier iranien

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/02/2012

Le président américain Barack Obama a promulgué un décret renforçant les sanctions visant le secteur financier iranien, dont la Banque centrale. Les États-Unis tentent ainsi de contrer le programme nucléaire de Téhéran.

AFP - Barack Obama a signé un décret renforçant une nouvelle fois les sanctions contre l'Iran en raison de son programme nucléaire, en particulier en bloquant "tout bien ou participation dans des avoirs du gouvernement iranien" aux Etats-Unis, a annoncé lundi la Maison Blanche.

Ce décret vise nommément le secteur financier iranien, dont la banque centrale et "toute institution financière" dans le pays, et fait entrer en vigueur des sanctions déjà prévues dans la loi de financement du Pentagone que le président américain avait promulguée le 31 décembre.

"Ces mesures soulignent la détermination de l'administration (Obama) à faire répondre le régime iranien de son échec à respecter ses obligations internationales", a de son côté expliqué le département américain du Trésor.

"L'Iran doit désormais faire face à un niveau sans précédent de pression en raison des sanctions de plus en plus fortes appliquées par les Etats-Unis et de nombreux autres (pays) du monde", selon la même source.

"Le nouveau décret publié aujourd'hui insiste à nouveau sur le message de cette administration au gouvernement iranien: il devra faire face à une pression économique et diplomatique de plus en plus forte jusqu'à ce qu'il réponde aux inquiétudes justifiées au sujet de la nature de son programme nucléaire", a ajouté le Trésor.

Première publication : 06/02/2012

  • IRAN

    Une délégation d'inspecteurs de l'AIEA est arrivée à Téhéran

    En savoir plus

  • NUCLÉAIRE IRANIEN

    L'UE impose un embargo pétrolier sans précédent contre l'Iran

    En savoir plus

  • NUCLÉAIRE IRANIEN

    Selon l'AIEA, l'Iran a commencé la production d'uranium enrichi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)