Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 08/02/2012

Corée du Sud : 7 ans de prison pour des tweets ?

Un citoyen sud-coréen risque 7 ans de prison pour plusieurs messages publiés sur Twitter. Les compagnies aériennes utilisent les vidéos virales pour faire leur promotion à moindres frais. Et un clip animé retrace toutes les grandes étapes de l’aviation.

Corée du Sud : 7 ans de prison pour des tweets ?


Park Jeong-Geun, un photographe sud-coréen, risque 7 ans de prison. Son crime : s’être fait l’écho de messages diffusés sur le compte Twitter officiel de la Corée du Nord. Il est en effet accusé d’avoir violé la loi sur la sécurité nationale en relayant notamment des tweets saluant la mémoire du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Il, mort le 17 décembre dernier.

Le jeune homme de 24 ans a toutefois expliqué à la justice que sa démarche relevait de la satire et qu’elle visait à tourner en dérision le régime nord-coréen. Ce membre du parti socialiste, une formation politique qui se montre souvent très critique à l’égard de Pyongyang, avait par exemple détourné cette affiche de propagande, en mettant sa photo à la place de celle d’un soldat nord-coréen, et en remplaçant son arme par une bouteille de whiskey.

Mais les autorités de Séoul n’ont visiblement pas compris le sarcasme de Park Jeong-Geun affirme Amnesty International qui appelle à sa libération. L’organisation de défense des droits de l’homme estime par ailleurs que cette affaire illustre la tendance de la Corée du Sud à utiliser la loi sur la sécurité nationale pour restreindre la liberté d’expression dans le pays.

Ce texte, qui date de 1948, criminalise toute glorification de la Corée du Nord. Et c’est en vertu de cette loi que Séoul a renforcé son contrôle du Web en réaction aux initiatives en ligne menées par Pyongyang. Ces dernières années, la Corée du Nord a en effet investi la Toile et les réseaux sociaux pour y diffuser sa propagande. Des pages qui sont donc systématiquement bloquées par la Corée du Sud.

 

Les campagnes virales des compagnies aériennes

4,2 millions de visionnages sur les sites de partage… Cette vidéo tournée à bord d’un appareil de la compagnie aérienne finlandaise Finnair fait un véritable tabac sur la Toile depuis sa mise en ligne fin janvier. Des images sur lesquelles on peut voir les membres de l’équipage effectuer une danse indienne juste avant le décollage de l’avion pour New Delhi. Une initiative décalée et amusante qui s’avère au final être une formidable opération de communication virale menée à moindres frais par Finnair.

Les compagnies aériennes semblent en effet avoir saisi tout l’intérêt que pouvait représenter Internet pour faire parler d’elles. Elles sont donc de plus en plus nombreuses à tenter de faire vivre des moments inoubliables en cabine à leurs passagers, en espérant qu’ils se chargeront ensuite de relayer les images en ligne. C’est d’ailleurs exactement ce qu’il s’est produit avec cette bataille de polochons filmée à bord d’un vol de la Lufthansa l’an dernier ou encore avec ce concert improvisé par l’orchestre philharmonique d’Amsterdam dans un avion de la compagnie KLM. Des performances qui ont chacune été vues plusieurs dizaines de milliers de fois et qui permettent d’augmenter rapidement le capital sympathie des transporteurs aériens sans qu’ils aient à débourser un centime.

Mais les rois incontestés de la campagne virale restent les employés de la compagnie américaine SouthWest Airlines dont les différentes mises en scène font régulièrement fureur en ligne. Ces dernières années, les passagers ont ainsi pu voir un sosie d’Elvis Presley les accueillir à bord ou encore des hôtesses et des stewards rappeler les consignes de sécurité en chantant. Des idées souvent simples à mettre en œuvre et qui permettent de véhiculer une bonne image de la compagnie sur le web.

 

La Redoute mise sur l'autodérision

Il y a un mois, le site français de vente en ligne la Redoute avait fait le buzz sur Internet avec cette photo tirée de son catalogue de vêtements pour enfants, sur laquelle on pouvait voir un homme nu en arrière-plan. Une bourde que l'entreprise essaie désormais de transformer en atout marketing. La Redoute tente en effet de rebondir en lançant, via cette vidéo, un concours plein d’ironie. Un jeu qui invite les internautes à déceler d’autres anomalies dans les photos de son site web, avec à la clef, des cadeaux à gagner.

 

Tendance du jour sur les réseaux sociaux

Le site de partage de fichiers BTJunkie a volontairement fermé ses portes lundi, faisant réagir de nombreux internautes à travers la planète. Une décision qui intervient alors que les actions en justice se multiplient contre les sites de téléchargement comme MegaUpload ou The Pirate Bay. Et si les internautes devraient rapidement trouver d'autres alternatives, il s’agit tout de même, selon le site spécialisé Torrent Freak, de la fin d’une époque. Fondé en 2005, BTJunkie était en effet l’un des plus grands répertoires de liens de téléchargements et revendiquait des dizaines de millions d’utilisateurs par mois.

 

La vidéo du jour

Une magnifique animation en 3 dimensions retraçant les évolutions majeures de l’aviation, des premiers croquis de Leonard de Vinci à la première traversée de l’Atlantique par Charles Lindberg en passant par la conquête de l’espace. C’est ce que propose de découvrir en ligne le site de l’Université de la vallée d’Utah aux Etats-Unis. Un travail impressionnant qui permettra aux internautes d’en savoir un peu plus sur les différentes étapes qui ont conduit les Hommes à devenir les maîtres du ciel.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

29/07/2014 Réseaux sociaux

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

Au sommaire de cette édition : la Toile se mobilise pour les chrétiens d’Irak ; les internautes ghanéens militent pour plus de justice économique ; et un skateboarder pratique sa...

En savoir plus

28/07/2014 Réseaux sociaux

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

Au sommaire de cette édition : les internautes multiplient les initiatives pour réclamer la paix à Gaza ; le sort d’un ours blanc vivant en Argentine émeut la Toile ; et des...

En savoir plus

26/07/2014 Réseaux sociaux

"Tor", nouvelle cible de la NSA

Dernier rebondissement dans l’affaire des écoutes de la NSA : l’agence américaine s’intéresserait de très près à "Tor", un réseau décentralisé permettant de surfer sur la Toile...

En savoir plus

25/07/2014 Réseaux sociaux

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

Au sommaire de cette édition : un selfie pris dans le camp d’Auschwitz scandalise la Toile ; les internautes américains se mobilisent pour un petit garçon malade ; et des...

En savoir plus

24/07/2014 Réseaux sociaux

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

Au sommaire de cette édition : le conflit à Gaza entre le Hamas et l’armée israélienne se déroule aussi en ligne ; aux Etats-Unis, la pratique du « coal rolling » prend de...

En savoir plus