Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Allemagne – Argentine : suivez la finale en direct

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Moyen-orient

Expulsion des ambassadeurs de Syrie en poste dans les monarchies du Golfe

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/02/2012

Les pays membres du Conseil de coopération du Golfe (Arabie saoudite, Bahreïn, Émirats arabes unis, Oman, Qatar, Koweït) ont annoncé l'expulsion des ambassadeurs de Syrie dans leurs pays respectifs et le rappel de leurs représentants à Damas.

AFP - Les monarchies arabes du Golfe ont annoncé mardi avoir décidé d'expulser les ambassadeurs de Syrie dans leurs pays et de retirer les leurs en poste à Damas, dénonçant le "massacre collectif" commis par le régime.

Dans un communiqué, le Conseil de coopération du Golfe (CCG) demande aux ambassadeurs de Syrie de "quitter immédiatement" les six pays membres du groupement régional, dont l'Arabie saoudite est le chef de file, et annonce le rappel des ambassadeurs de ses six pays membres de Damas.

Le CCG "suit avec une extrême inquiétude et colère l'intensification des tueries et de la violence en Syrie, qui n'épargne aucun enfant, femme ou vieillard", affirme le communiqué qui dénonce "un massacre collectif contre un peuple désarmé".

Il précise que les relations diplomatiques sont "devenues inutiles après le rejet par le régime syrien de toutes les tentatives et de tous les efforts arabes sincères visant à régler la crise et arrêter l'effusion du sang" en Syrie.

Cette mesure intervient alors que les six monarchies du CCG (Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Oman, Qatar et Koweït) tiennent samedi à Ryad une réunion sur la Syrie après l'échec de l'ONU à adopter une résolution condamnant la répression dans ce pays.

 

Première publication : 07/02/2012

  • DIPLOMATIE

    La France rappelle son ambassadeur en Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les États-Unis ferment leur ambassade à Damas

    En savoir plus

  • SYRIE

    Le ministre russe des Affaires étrangères se rend à Damas pour rencontrer Assad

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)