Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : insécurité alimentaire en Casamance

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Otages en Syrie : la rançon ou la mort ?

En savoir plus

DÉBAT

Gouvernement Valls II : le bon choix ?

En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

  • Vidéo : Lalish, capitale spirituelle et dernier refuge des Yazidis d'Irak

    En savoir plus

  • En images : les ministres du gouvernement Valls II

    En savoir plus

Amériques

Rick Santorum remporte le Minnesota, le Colorado et le Missouri

Vidéo par Antoine MARIOTTI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/02/2012

L’ultra-conservateur Rick Santorum a remporté les trois consultations organisées mardi dans le Minnesota (45 %), le Colorado (40,2 %) et le Missouri (55 %). Une victoire écrasante contre le favori Mitt Romney qui relance la course à l'investiture.

AFP - Le candidat ultraconservateur Rick Santorum a relancé la course à l'investiture républicaine pour la Maison Blanche en remportant les trois consultations organisées mardi soir au grand dam de celui qui était présenté comme le favori jusqu'ici, Mitt Romney.

L'autre grand perdant de cette soirée pleine de surprises est l'ancien président de la chambre des représentants Newt Gingrich qui incarnait jusqu'à maintenant la solution de rechange conservatrice au modéré Romney.

Rick Santorum a remporté le caucus du Colorado en réunissant 40,2% des suffrages, devant Mitt Romney (34,9%), Newt Gingrich (12,8%) et Ron Paul (11,7%), a annoncé sur CNN le responsable du parti républicain dans cet Etat de l'ouest américain, Ryan Call.

Cette victoire marque une surprise de taille dans un Etat où Mitt Romney, le grand favori de ces primaires, a gagné facilement il y a quatre ans et où les sondages le plaçaient largement en tête.

Rick Santorum a aussi raflé les caucus qui se tenaient dans le Minnesota avec une avance très confortable sur ses poursuivants. Dans cet Etat du nord, Mitt Romney arrivait même en troisième position derrière Ron Paul, selon les résultats recueillis dans 86% des bureaux de vote.

Cerise sur le gâteau, dans le Missouri, où cette primaire n'avait qu'une valeur symbolique, les électeurs étant appelés à revoter selon une autre procédure dans quelques semaines, Rick Santorum a remporté un succès d'estime avec 55% des votes devant Mitt Romney (25%) mais Newt Gingrich n'était pas inscrit dans cet Etat.

"Quelle nuit pour Santorum et quel désastre pour Romney", a réagi à l'intention de l'AFP un analyste politique, cofondateur du site pollster.com, Charles Franklin. "Cela va certainement relancer les enjeux pour le super mardi" du 6 mars où une dizaine d'Etats se prononceront, a-t-il dit.

"C'est une grande chance qui est offerte à Santorum d'incarner l'alternative à la place de Newt Gingrich", a-t-il aussi noté.

LES VAINQUEURS À CE JOUR

3 janvier - Caucus de l'Iowa (Rick Santorum)

10 janvier - Primaire dans le New Hampshire (Mitt Romney)

21 janvier - Primaire en Caroline du Sud (Newt Gingrich)

31 janvier - Primaire en Floride (Mitt Romney)

4 février - Caucus du Nevada (Mitt Romney)

7 février - Caucus du Colorado (Rick Santorum), du Minnesota
(Rick Santorum), primaire dans le Missouri (Rick Santorum)

Avant même que les résultats soient connus dans le Colorado, Mitt Romney a salué la victoire de son rival. "Ca a été une belle nuit pour Santorum", a-t-il déclaré. Malgré la défaite, "je me tiens devant vous prêt à emmener le parti et à diriger la nation", a-t-il assuré à ses partisans.

Comme le symbole d'une soirée où rien ne va, les chaînes de télévision américaines ont montré les images d'un individu qui a tenté d'approcher le candidat multi-millionaire, manifestement pour le brutaliser, avant d'être emmené manu-militari par ses gardes du corps.

De son côté Rick Santorum semblait presque surpris par ses propres performances. "Waow! Le courant conservateur est toujours vivant et se porte bien dans le Missouri et dans le Minnesota", s'est-il exclamé devant ses partisans. "Je ne suis pas ici pour incarner l'alternative conservatrice à Mitt Romney mais pour incarner l'alternative conservatrice à Barack Obama".

Mitt Romney, qui a gagné trois des consultations depuis le lancement de la course début janvier, reste le favori de ces primaires notamment parce qu'il dispose de moyens et d'une organisation sans commune mesure avec ses rivaux.

Mais les succès de Rick Santorum pourraient rendre sa tâche plus difficile et rebattre les cartes. Notamment si M. Santorum arrive à profiter de ces victoires pour rallier à lui le vote des républicains proches du mouvement ultra-conservateur du Tea Party.

Jusqu'à maintenant le vote de ces électeurs, ceux qui ne veulent pas entendre parler du modéré Romney, se sont partagés entre plusieurs candidats et notamment entre MM. Santorum, déja vainqueur dans l'Iowa, et Gingrich, vainqueur en Caroline du Sud.

L'élection primaire républicaine se déroule Etat après Etat, où chacun des candidats se voit attribuer un nombre de délégués. Celui qui aura obtenu le plus grand nombre de délégués sera investi par le Parti républicain lors de sa convention cet été pour affronter le président démocrate Barack Obama le 6 novembre.

Les prochaines primaires se dérouleront dans l'Arizona (sud-ouest) et le Michigan (nord) le 28 février, avant le "super mardi" du 6 mars.

 

Première publication : 08/02/2012

  • ÉTATS-UNIS

    Romney confirme son statut de favori des républicains dans le Nevada

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Primaires républicaines : Romney reprend la main avec une large victoire en Floride

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Primaires républicaines : Rick Santorum finalement vainqueur dans l'Iowa

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)