Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le baiser imposé d'Al Franken

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

COP 23 en Allemagne : une occasion manquée ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Liban : La France à la manoeuvre

En savoir plus

TECH 24

Quoi de neuf, e-docteur ?

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Taux directeur : le diapason du système bancaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Afrique - Chine : le piège de la dépendance ?

En savoir plus

#ActuElles

Consentement sexuel des mineur(e)s : quel âge minimum ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La France, terre de vin et de tourisme

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 09/02/2012

"Empoignades et poignée de main"

Presse française, Jeudi 9 février. Au menu de la presse française ce matin, la poignée de main entre Nicolas Sarkozy et François Hollande au Crif, la mise en examen d’Eric Woerth, l’argent dans la campagne, et la Syrie.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

On commence cette revue de presse française avec une poignée de mains qui est ce matin à la Une du Figaro.

Une poignée de main qui a été échangée hier soir entre Nicolas Sarkozy et François Hollande. Les deux hommes se sont salués hier soir lors du dîner du CRIF, le conseil représentatif des institutions juives de France. Le Figaro nous apprend que le président est arrivé assez tard à ce dîner, pour ne pas croiser son futur rival, mais François Hollande n’avait pas dit son dernier mot, il l’a attendu, puis s’est levé pour aller le saluer. Une rencontre brève en pleine polémique sur les propos de Claude Guéant au sujet de «l’inégalité des civilisations», propos qu’un député de l’opposition a associés à l’histoire nazie. Une rencontre saluée par  le président du Crif Richard Prasquier en ces termes : «le dîner du Crif est un lieu de rassemblement. Ici, les antagonismes laisse place à une convivialité qui accentue ce qui unit plutôt que ce qui oppose».

François Hollande et Nicolas Sarkozy unis hier soir par la volonté de capter le soutien de la communauté juive, 600 000 électeurs potentiels. La Croix explique que ce dîner annuel du Crif est un rendez-vous incontournable de la vie politique française. Le conseil refuse de donner des consignes de vote, mais il exerce une influence importante dans le débat politique sur ses thèmes de prédilection: la mémoire de la Shoah, le combat contre l’antisémitisme, la laïcité et la défense d’Israël.

Un rendez-vous auquel François Bayrou a fait savoir qu’il ne voulait pas participer,  nous apprend France Soir. Le candidat centriste a déclaré: «l’organisation de manifestations publiques où les politiques se pressent pour déclarer leur flamme m’a toujours dérangé parce qu’il y a, d’une certaine manière, une volonté de capter les suffrages de telle ou telle sensibilité. Ca ne correspond pas à ma vision de la République».

A voir également ce matin, la mise en examen d’Eric Woerth pour trafic d’influence dans un des volets de l’affaire Bettencourt. L’ancien ministre du Budget est mis en cause par la justice, qui le soupçonne d’avoir participé au financement illégal de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007. C’est à la Une ce matin de l’Humanité, qui évoque l’ex-ministre comme le «chaînon clinquant» du camp présidentiel.

La politique et l’argent, qui sont au menu également du Monde, avec une enquête sur l’argent des campagnes. Le journal nous apprend par exemple que Nicolas Sarkozy a réussi à glaner 7 millions d’euros en 2007 grâce d’ailleurs au système de recrutement de gros donateurs imaginé à l’époque par Eric Woerth, sur le modèle ses campagnes américaines.

Les comptes, ou plutôt la Cour des Comptes, est à voir ce matin à la Une des Echos, et le rapport qui vient d’être rendu sur les finances publiques. C’est un rapport qui vient mettre en garde tous les candidats: la Cour des comptes estime que la majeure partie de l’effort de redressement budgétaire est encore à venir.

On termine cette revue de presse avec Libération, qui consacre sa Une aux témoignages de victimes de la répression en Syrie: «La Syrie torturée».

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

17/11/2017 COP23

Environnement : "Non, il n'est pas trop tard"

Dans cette revue de presse française du 17 novembre : il n'est pas trop tard pour sauver la planète, c'est le cri d'alarme - et du cœur - de Libération. Au programme aussi : le...

En savoir plus

17/11/2017 Zimbabwe

"La fin est proche" pour Mugabe

Que va-t-il se passer au Zimbabwe, se demande-t-on ce vendredi matin dans la revue de presse internationale. Également au programme : les mains baladeuses d'un sénateur américain...

En savoir plus

16/11/2017 Revue de presse internationale

"Bye bye, Disgrace Mugabe"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 16 novembre, la mise en résidence surveillée de Robert Mugabe, après le coup de force de l’armée zimbabwéenne. L’invitation...

En savoir plus

16/11/2017 Revue de presse internationale

"Le retour du "french flair""

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 16 novembre, les ambitions environnementales affichées par Angela Merkel et Emmanuel Macron à la COP23. Le contrat record...

En savoir plus

15/11/2017 Revue de presse internationale

"A Raqqa, l'incroyable exfiltration des djihadistes"

Au menu de cette revue de presse internationale, mercredi 15 novembre, l’intervention télévision diffusée cette nuit, d’officiers zimbabwéens clamant vouloir chasser «les...

En savoir plus