Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

SPORT

L'ancien cycliste allemand Jan Ullrich reconnu coupable de dopage

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/02/2012

Rattrapé par la justice après la fin de sa carrière en 2007, le vainqueur du Tour de France 1997, Jan Ullrich, a été reconnu coupable de dopage dans le cadre de "l'affaire Puerto". Tous ses résultats acquis depuis le 1er mai 2005 ont été annulés.

REUTERS - Le cycliste allemand Jan Ullrich, ancien vainqueur du Tour de France, a été reconnu coupable de dopage dans le cadre de "l'opération Puerto" et suspendu deux ans jeudi par le Tribunal arbitral du sport (Tas).

Lors de cette opération menée en 2006 par la police espagnole, plus de 200 poches de sang étiquetées avec des noms de code, dont plusieurs se référaient à des cyclistes, avaient été saisies.

Soupçonné d'être au coeur de ce scandale, le docteur Eufemiano Fuentes a été à plusieurs reprises en contact avec Jan Ullrich. Le médecin espagnol, contre qui une peine de deux ans de prison a été requise en novembre dernier, devrait être jugé dans les prochains mois.

Premier coureur allemand à remporter la Grande Boucle, en 1997, Jan Ullrich a nié toute implication dans cette affaire. Aujourd'hui âgé de 38 ans, il a pris sa retraite sportive en
2007.

Le jugement du Tas ordonne une suspension rétroactive de deux ans, dont le point de départ est le 22 août 2011, date de l'audience de Jan Ullrich devant la juridiction sportive basée en Suisse.

Le Tas a décidé en outre d'annuler tous les résultats acquis par Jan Ullrich entre le 1er mai 2005 et le jour où il a pris sa retraite, considérant qu'à partir de cette date, il y a plus de six ans et demi, le coureur était "pleinement impliqué dans le programme de dopage du docteur Fuentes".

"Compte tenu du volume, de la cohérence et de la fiabilité des preuves présentées par l'UCI, et de l'absence de réaction de Jan Ullrich concernant la véracité ou la fiabilité de ces mêmes preuves, la Formation arbitrale est arrivée à la conclusion que Jan Ullrich avait été impliqué au moins dans des actes de dopage sanguins", stipule le jugement du Tas.

Cette condamnation intervient trois jours après l'annonce de la suspension de deux ans par le Tas d'un autre vainqueur du Tour de France, l'Espagnol Alberto Contador, condamné sur la base d'un contrôle antidopage positif au clenbutérol, un agent anabolisant, réalisé lors de la Grande Boucle 2010.
 

Première publication : 09/02/2012

  • CYCLISME

    L'Espagnol Alberto Contador perd le Tour de France 2010 pour cause de dopage

    En savoir plus

  • CYCLISME

    L'Agence française de lutte contre le dopage classe l'affaire Longo

    En savoir plus

  • SPORT

    L'Espagne renforce ses lois de lutte antidopage

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)