Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le retour "triomphal" d'Etienne Tshisekedi à Kinshasa après deux ans de convalescence en Belgique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les blockbusters de l'été : américains et musclés!

En savoir plus

FOCUS

La difficile lutte contre le trafic d’armes en Europe

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Sécurité : quel modèle en Israël ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La ligne Maginot des valeurs européennes"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Garder la foi"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Étienne-du-Rouvray : après le choc, les questions et la polémique

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : l'Italie se dote de nouveaux "hotspots" pour mieux accueillir les migrants

En savoir plus

LE DÉBAT

Attaques en Allemagne : menace islamique et politique migratoire en toile de fond (Partie 2)

En savoir plus

Afrique

Les rebelles touareg poursuivent leur offensive dans le Nord

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/03/2012

Après des jours de combats avec les forces armées, les rebelles touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) ont pris le contrôle d'une ville frontière dans le nord du Mali. Des milliers de personnes fuient les violences.

REUTERS - Les rebelles touaregs du nord du Mali se sont emparés de la ville frontière de Tinzawatene après deux jours d'affrontements avec les forces gouvernementales maliennes, a-t-on appris mercredi de sources rebelles et gouvernementales.

Les combattants du Mouvement national pour la libération de l'Azawad (MNLA), en lutte pour l'indépendance du nord du Mali, ont pris le contrôle des deux camps militaires de la ville et saisi plusieurs véhicules militaires, a déclaré un de leurs porte-parole, Hama Ag Sid'Ahmed.

"C'est vrai, l'armée s'est retirée du camp (de Tinzawatene) et s'est repliée du côté algérien de la frontière, mais c'est un repli stratégique", a déclaré une source au ministère malien de la Défense, souhaitant rester anonyme. Un peu plus tard, le gouvernement malien a confirmé dans un communiqué le retrait de Tinzawatene.

Un rebelle a été tué et un autre blessé dans les combats, a déclaré Hama Ag Sid'Ahmed.

La capture de Tinzawatene est un gain stratégique important pour le MNLA, car cette localité leur donne le contrôle d'une voie importante de transit et de contrebande vers le désert.

Les rebelles, renforcés par le retour de combattants ayant servi le régime de Mouammar Kadhafi en Libye, ont lancé une offensive sur trois fronts dans le nord du pays à la mi-janvier.

Dans un communiqué, le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a condamné les violences et a appelé les rebelles "à cesser immédiatement leurs attaques".

Selon le Comité international de la Croix-Rouge, le nombre de Maliens déplacés par les combats à l'intérieur du pays s'élève à 30.000 et 15.000 autres se sont réfugiés au Niger.

Cinq mille autres au moins se sont rendus en Mauritanie.

Répartition des Touareg dans le Sahel

Première publication : 09/02/2012

  • SAHEL

    Des séparatistes touareg ouvrent un nouveau front au Mali

    En savoir plus

  • MALI

    Le Mali sous la menace d'une nouvelle rébellion touareg

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)