Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

États-Unis, Cuba: "Somos todos americanos"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

De plus en plus de réfugiés affluent au Niger

En savoir plus

DÉBAT

États-Unis - Cuba : un tournant historique

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Le dalaï-lama vante le "réalisme" du président chinois Xi Jinping

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Eau argentée" : la guerre en Syrie au cinéma

En savoir plus

FOCUS

Grands lacs : LRA, une guérilla affaiblie mais toujours menaçante

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Sanctions occidentales : "La Russie sortira renforcée", assure Lavrov

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

La Libye au cœur des discussions du Forum de Dakar

En savoir plus

SUR LE NET

Australie : la Toile solidaire de la commmunauté musulmane

En savoir plus

Afrique

Les rebelles touareg poursuivent leur offensive dans le Nord

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/03/2012

Après des jours de combats avec les forces armées, les rebelles touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) ont pris le contrôle d'une ville frontière dans le nord du Mali. Des milliers de personnes fuient les violences.

REUTERS - Les rebelles touaregs du nord du Mali se sont emparés de la ville frontière de Tinzawatene après deux jours d'affrontements avec les forces gouvernementales maliennes, a-t-on appris mercredi de sources rebelles et gouvernementales.

Les combattants du Mouvement national pour la libération de l'Azawad (MNLA), en lutte pour l'indépendance du nord du Mali, ont pris le contrôle des deux camps militaires de la ville et saisi plusieurs véhicules militaires, a déclaré un de leurs porte-parole, Hama Ag Sid'Ahmed.

"C'est vrai, l'armée s'est retirée du camp (de Tinzawatene) et s'est repliée du côté algérien de la frontière, mais c'est un repli stratégique", a déclaré une source au ministère malien de la Défense, souhaitant rester anonyme. Un peu plus tard, le gouvernement malien a confirmé dans un communiqué le retrait de Tinzawatene.

Un rebelle a été tué et un autre blessé dans les combats, a déclaré Hama Ag Sid'Ahmed.

La capture de Tinzawatene est un gain stratégique important pour le MNLA, car cette localité leur donne le contrôle d'une voie importante de transit et de contrebande vers le désert.

Les rebelles, renforcés par le retour de combattants ayant servi le régime de Mouammar Kadhafi en Libye, ont lancé une offensive sur trois fronts dans le nord du pays à la mi-janvier.

Dans un communiqué, le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a condamné les violences et a appelé les rebelles "à cesser immédiatement leurs attaques".

Selon le Comité international de la Croix-Rouge, le nombre de Maliens déplacés par les combats à l'intérieur du pays s'élève à 30.000 et 15.000 autres se sont réfugiés au Niger.

Cinq mille autres au moins se sont rendus en Mauritanie.

Répartition des Touareg dans le Sahel

Première publication : 09/02/2012

  • SAHEL

    Des séparatistes touareg ouvrent un nouveau front au Mali

    En savoir plus

  • MALI

    Le Mali sous la menace d'une nouvelle rébellion touareg

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)