Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

EUROPE

Les partis politiques grecs s'accordent sur un nouveau plan de rigueur

Vidéo par Inès OLHAGARAY , Carlotta RANIERI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/02/2012

Les partis de la coalition au pouvoir en Grèce se sont mis d'accord sur la mise en place d'un nouveau plan d'austérité réclamé par l'Union européenne et le FMI en vue du débloquage d'un nouveau plan d'aide de quelque 130 milliards d'euros à Athènes.

AFP - Un "accord général sur le contenu du nouveau programme" de rigueur demandé à la Grèce par l'UE et le FMI a été conclu jeudi, en vue de la réunion dans la soirée de l'Eurogroupe consacrée au plan de renflouement du pays surendetté, selon un communiqué des services du Premier ministre grec.

"Les dirigeants politiques se sont entendus sur les résultats des négociations" menées par Lucas Papadémos avec la troïka représentant les créanciers UE et FMI du pays, a ajouté ce communiqué, rappelant que la voie était ainsi ouverte au déblocage de prêts de 130 milliards d'euros promis au pays fin octobre par la zone euro.

Appel à une grève générale de 48 heures

Les deux grandes centrales syndicales grecques, Adedy pour le public et GSEE pour le privé, et le syndicat communiste Pame, ont appelé jeudi à une grève générale vendredi et samedi contre les nouvelles mesures de rigueur réclamées par l'UE et le FMI en échange d'un nouveau prêt.

Ouvrant le bal de cette contestation, plus de 8.000 sympathisants de gauche ont manifesté jeudi soir dans le centre d'Athènes, selon les chiffres de la police.
 



Le texte précise que l'ultime rapprochement des partis s'est fait "sur le point laissé ouvert" à l'issue d'une réunion gouvernementale dans la nuit, portant sur l'ampleur et la nature des coupes prévues dans des pensions de retraite.

Une source gouvernementale avait plutôt fait part d'un tel accord sans toutefois préciser, ce que l'annonce officielle ne fait pas non plus, si le parti d'extrême-droite Laos est inclus dans le lot, alors que des rumeurs circulent sur une éventuelle dissension.

Les deux autres partis soutenant l'exécutif transitoire mené par Lucas Papadémos sont le Pasok socialiste (majoritaire) et la Nouvelle-Démocratie conservatrice.

Le président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi a déjà confirmé l'accord à Francfort.

Selon l'agence de presse Ana (semi-officielle), le ministre grec des Finances, Evangélos Vénizélos, qui se trouve à Bruxelles pour participer dans la soirée à une réunion de l'Eurogroupe consacrée au cas grec, a été mandaté pour présenter à cet accord à ses homologues.
 

Première publication : 09/02/2012

  • GRÈCE

    Grève générale dans le pays, réunion mercredi des dirigeants sur la dette

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Athènes doit répondre de ses dépenses publiques devant ses créanciers

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    La Grèce ne veut pas devenir la grande oubliée de la crise

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)