Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Primaire: la gauche regarde ailleurs"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Une personnalité française ou internationale, issue de l’univers économique, culturel, politique ou diplomatique, nous livre son regard sur l’actualité. Le samedi à 7h45.

Dernière modification : 10/02/2012

Emmanuel Gadaix, directeur technique de Megaupload

Lors d'un entretien exclusif, Cyril Payen reçoit Emmanuel Gadaix, l'un des responsables du site de partage de fichiers Megaupload, fermé récemment par les Etats-Unis. Il revient sur cette décision du FBI et ces implications.

Un mois après la fermeture du très populaire site de partage de fichiers Megaupload par les autorités américaines, Cyril Payen a pu s'entretenir avec Emmanuel Gadaix, l'un des responsables de Megaupload. Ce dernier revient sur ce qu'il pense être les causes et les conséquences d'une fermeture qu'il qualifie de symptôme d'une "dérive fasciste de l'Internet". Morceaux choisis.

Sur les accusations de favoriser le piratage. "Les autorités américaines n'ont pas l'air de bien comprendre le modèle économique de Megaupload. Nous dire que nous favorisons le piratage est ridicule car on peut alors accuser l'Internet d'inciter au piratage au même titre que les cassettes VHS incitaient au piratage".

Sur la légalité de Megaupload. "Nous dépensions des millions de dollars en frais d'avocats afin qu'il nous explique comment positionner Megaupload pour être en conformité avec la loi. Megaupload était persuadé de ne rien faire d'illégal et nous n'avions donc rien à cacher"

Sur l'action du FBI. "C'est du jamais vu dans l'histoire de l'Internet. La saisie de la propriété privée de 50 millions d'utilisateurs est même unique dans l'histoire de l'humanité".

Sur les représailles d'Anonymous. "Anonymous a un rôle de critique sociale, de rebelle anti-establishment. Par leurs actions, Anonymous veut montrer au public qu'il y a un problème."

Sur les raisons de la fermeture. "Nous allions lancer Megabox, une plateforme où les artistes auraient pu vendre directement leurs œuvres aux internautes le 21 janvier, soit deux jours après la fermeture de Megaupload. Sans doute, les autorités américaines voulaient empêcher une initiative qui pouvait déranger les majors du disque".

La fin de Megaupload, symbole d'une dérive de l'Internet ? "Avec SOPA, ACTA et maintenant la fermeture de Megaupload on assiste à une dangereuse dérive fasciste de l'Internet qui est en train de devenir un cauchemar orwellien ou kafkaien. Ce n'est pas le même internet qui a été crée dans les années 70 et qui était respectueux des libertés individuelles."

Par FRANCE 24

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/01/2017 Davos

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En marge du Forum économique mondial de Davos, France 24 s’est entretenu avec Paul Polman, PDG du groupe Unilever. Très engagé pour la défense de l’environnement, ce Néerlandais...

En savoir plus

07/01/2017 Pollution

La pollution à Paris, "une crise de santé publique majeure"

Depuis quelques mois, à Paris mais aussi en régions, les pics de pollution se multiplient. Les pouvoirs publics multiplient les dispositions comme la circulation alternée ou la...

En savoir plus

16/12/2016 Sénégal

Macky Sall : "La médiation de la Cédéao permettra à M. Jammeh d’entendre raison"

Le président du Sénégal, Macky Sall, en visite d’État en France jusqu'au 21 décembre, a confié à France 24 sa vision de la crise électorale en Gambie, des relations entre...

En savoir plus

11/12/2016 Choléra

"Les aides véritables pour Haïti ne sont pas à la hauteur des annonces"

Dans un entretien exclusif accordé à France 24, le Premier ministre haïtien, Jean-Charles Enex, revient sur la situation sanitaire, économique et politique de son pays, alors que...

En savoir plus

12/12/2016 Réfugiés

"Un million de réfugiés à accueillir en Europe, ce n’est pas la fin du monde!"

Notre invité Dimitris Christopoulos, président de la Fédération Internationale des Droits de l'Homme (FIDH), revient notamment sur la guerre en Syrie et sur la crise des réfugiés...

En savoir plus