Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : pour Lambert Mende, les désaccords de l'opposition sont à l'origine du blocage politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

François Fillon impassible face à la détresse des aide-soignantes

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Guillaume Gomez, l’autre chef de l’Élysée

En savoir plus

TECH 24

Bienvenue à Netflixland! Dans le QG du roi du streaming, à Los Gatos, en Californie

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Élection présidentielle : le désarroi des électeurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

FOCUS

France : rencontre avec ces catholiques de droite, fidèles coûte que coûte à Fillon

En savoir plus

#ActuElles

L’exploit de Zulala Hashemi, finaliste de "Nouvelle Star" en Afghanistan

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Une personnalité française ou internationale, issue de l’univers économique, culturel, politique ou diplomatique, nous livre son regard sur l’actualité. Le samedi à 7h45.

Dernière modification : 10/02/2012

Emmanuel Gadaix, directeur technique de Megaupload

Lors d'un entretien exclusif, Cyril Payen reçoit Emmanuel Gadaix, l'un des responsables du site de partage de fichiers Megaupload, fermé récemment par les Etats-Unis. Il revient sur cette décision du FBI et ces implications.

Un mois après la fermeture du très populaire site de partage de fichiers Megaupload par les autorités américaines, Cyril Payen a pu s'entretenir avec Emmanuel Gadaix, l'un des responsables de Megaupload. Ce dernier revient sur ce qu'il pense être les causes et les conséquences d'une fermeture qu'il qualifie de symptôme d'une "dérive fasciste de l'Internet". Morceaux choisis.

Sur les accusations de favoriser le piratage. "Les autorités américaines n'ont pas l'air de bien comprendre le modèle économique de Megaupload. Nous dire que nous favorisons le piratage est ridicule car on peut alors accuser l'Internet d'inciter au piratage au même titre que les cassettes VHS incitaient au piratage".

Sur la légalité de Megaupload. "Nous dépensions des millions de dollars en frais d'avocats afin qu'il nous explique comment positionner Megaupload pour être en conformité avec la loi. Megaupload était persuadé de ne rien faire d'illégal et nous n'avions donc rien à cacher"

Sur l'action du FBI. "C'est du jamais vu dans l'histoire de l'Internet. La saisie de la propriété privée de 50 millions d'utilisateurs est même unique dans l'histoire de l'humanité".

Sur les représailles d'Anonymous. "Anonymous a un rôle de critique sociale, de rebelle anti-establishment. Par leurs actions, Anonymous veut montrer au public qu'il y a un problème."

Sur les raisons de la fermeture. "Nous allions lancer Megabox, une plateforme où les artistes auraient pu vendre directement leurs œuvres aux internautes le 21 janvier, soit deux jours après la fermeture de Megaupload. Sans doute, les autorités américaines voulaient empêcher une initiative qui pouvait déranger les majors du disque".

La fin de Megaupload, symbole d'une dérive de l'Internet ? "Avec SOPA, ACTA et maintenant la fermeture de Megaupload on assiste à une dangereuse dérive fasciste de l'Internet qui est en train de devenir un cauchemar orwellien ou kafkaien. Ce n'est pas le même internet qui a été crée dans les années 70 et qui était respectueux des libertés individuelles."

Par FRANCE 24

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/03/2017 Académie française

Quand la langue française envahissait l'anglais

À l’occasion de la semaine de la Francophonie, du 20 au 24 mars 2017, notre invité Anthony Lacoudre, auteur de « L’incroyable histoire des mots français en anglais », expose...

En savoir plus

16/03/2017 Chypre

Nicos Anastasiades : "Les Chypriotes ont besoin de garanties pour se sentir en sécurité"

Le président de la République de Chypre, Nicos Anastasiades, souligne l’importance d’un "vote fort" de l’ONU sur les négociations de réunification du pays qui ont repris il y a...

En savoir plus

16/03/2017 Gambie

Le chef d'État gambien, Adama Barrow : "Je ne suis pas un président accidentel"

À l'occasion de sa première visite hors du continent africain, Adama Barrow était notre invité pour un entretien exclusif. Le nouveau président de la Gambie s'est dit confiant...

En savoir plus

11/03/2017 Journalisme

Claude Angeli : "Nous vivons sous le règne d’une monarchie républicaine"

Claude Angeli, chroniqueur et ancien rédacteur en chef au Canard enchaîné, et Pierre-Edouard Deldique, journaliste à Radio France Internationale, sont nos invités, à l’occasion...

En savoir plus

04/03/2017 Donald Trump

"L’administration Trump est divisée entre hommes d’affaires, idéologues et militaires"

William Lawrence, professeur à l’Université George Washington, aux États-Unis, et ancien conseiller sur l’Afrique du Nord de l’administration Obama revient sur la politique...

En savoir plus