Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Économies : le plan Valls fait débat au sein de la majorité

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires taguées en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Un tatouage offensant

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'accord de libre-échange transpacifique en danger

En savoir plus

FOCUS

En Pologne, la ville natale de Jean Paul II en pleine "Papamania"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Mujao annonce la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Nouveaux objets intelligents

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Valls prêt à lâcher du lest

En savoir plus

  • Pourquoi Kiev peine à relancer son offensive anti-séparatiste

    En savoir plus

  • Gilberto Rodrigues Leal, un retraité passionné de voyages

    En savoir plus

  • En images : scènes de guerre urbaine à Copacabana

    En savoir plus

  • Le retour "hautement politique" d'Abdoulaye Wade à Dakar

    En savoir plus

  • En images : le "fail" de la police de New York sur Twitter

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Real Madrid – Bayern Munich, duel de géants en demi-finale

    En savoir plus

  • En Pologne, la ville natale de Jean Paul II en pleine "Papamania"

    En savoir plus

  • Kiev va reprendre son "opération antiterroriste" dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Djihadistes français en Syrie : le plan de lutte de Paris

    En savoir plus

  • Booba-Rohff : ces artistes qui desservent le rap "par leur bêtise"

    En savoir plus

  • L'État appelé à intervenir pour aider les réfugiés syriens près de Paris

    En savoir plus

  • "24 jours" : le film choc d'Arcady sur le meurtre antisémite d'Ilan Halimi

    En savoir plus

  • France : le prix de la pierre, un boulet pour la croissance ?

    En savoir plus

  • Les islamistes du Mujao annoncent la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

    En savoir plus

  • Le Fatah et le Hamas retournent à la table des négociations à Gaza

    En savoir plus

  • Cette saison, les guides népalais ne graviront pas l'Everest

    En savoir plus

  • Fin de l'incendie de Valparaiso : près de mille hectares détruits

    En savoir plus

  • L'opposant russe Alexeï Navalny reconnu coupable de "diffamation"

    En savoir plus

EUROPE

Réforme du travail : Madrid réduit les indemnités de licenciement

©

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/02/2012

Pour faire face au chômage, le gouvernement conservateur espagnol a adopté une réforme du travail déjà amorcée par l'équipe Zapatero. Le texte prévoit la réduction des indemnités de licenciement de 45 à 33 jours de salaire par année travaillée.

AFP - Le gouvernement espagnol a approuvé vendredi une réforme du travail prévoyant la réduction des indemnités maximales de licenciement, de 45 jours à 33 jours de salaire par année travaillée, a annoncé la ministre de l'Emploi Fatima Banez.

"L'objectif du gouvernement est de lutter contre le chômage et d'arrêter l'hémorragie du chômage", a affirmé la ministre à l'issue du Conseil des ministres, alors que le pays souffre d'un taux record parmi les pays industrialisés (22,85%).

Le gouvernement conservateur, qui a pris ses fonctions fin décembre, a adopté un décret-loi pour faire passer cette réforme, ce qui veut dire qu'elle sera en vigueur dès sa publication. Le texte sera toutefois débattu en Parlement avant.

Le précédent gouvernement socialiste avait adopté, en juillet 2010, une première réforme du travail, introduisant déjà une réduction des indemnités de licenciement, qui passaient à 33 jours de salaire par année travaillée, voire 20 en cas de licenciement économique.

Mais ce nouveau type de contrat avait été peu utilisé et le contrat traditionnel, incluant 45 jours d'indemnité, restait la norme. Il est cette fois supprimé dans la nouvelle réforme.

"Nous respecterons les droits acquis avant la réforme par les travailleurs", a cependant précisé la porte-parole du gouvernement, Soraya Saenz de Santamaria.

L'objectif de la réforme est "que soient embauchés de nouveaux travailleurs dans notre pays, avec une attention spéciale envers les jeunes et les chômeurs de longue durée", a-t-elle indiqué, alors que 48,6% des moins de 25 ans sont sans emploi.

 

Première publication : 10/02/2012

  • CRISE ÉCONOMIQUE

    Le taux de chômage explose en Espagne

    En savoir plus

  • FRANCE-ESPAGNE

    Rajoy et Sarkozy affichent leur unité face à la crise

    En savoir plus

  • FRANCE - ESPAGNE

    La crise de la dette au menu des discussions entre Sarkozy et Rajoy

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)