Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

En Allemagne, une baisse significative de la délinquance juvénile

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La chanson française à fleur de peau

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Les "nouveaux visages" de la lutte contre les armes à feu aux États-Unis

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Lettonie : le gouverneur de la banque centrale arrêté

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fourcade en or : "Quel pied !"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pete Souza, ancien photographe à la Maison Blanche : "Obama a beaucoup d'humour"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Arnaud Danjean : "Les Européens doivent assumer leur sécurité de façon plus autonome"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Défense et sécurité : le couple franco-allemand seul au front ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Groupe Renault : des résultats record, mais une rémunération en baisse pour son PDG

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 21h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 13/02/2012

EXCLUSIF - La Syrie interdite

Depuis le début de la contestation, le régime de Damas réprime dans le sang et sans témoin ceux qui osent contester son autorité. Nos reporters Adel Gastel et Karim Hakiki sont entrés clandestinement dans le pays. Pendant plusieurs jours, ils ont partagé le quotidien de la population et des soldats de l’Armée syrienne libre.

Pour arriver en Syrie nous avons joué les funambules. D’abord sur les crêtes des montagnes entre la Turquie et la Syrie. Avancer dans le noir avec 15 cm de neige. Après deux heures de marche en silence, nous faisons halte dans une maison en ruine, au milieu de nulle part.

Le plus difficile est derrière nous et le plus dangereux est devant. Nous allons bientôt quitter la montagne pour rejoindre la route principale qui va à Alep.

Soudain, une silhouette. Une ombre s’avance vers nous. Nous sommes figés sur place, aussi immobiles que les vieilles pierres qui nous servent d’abris.

C’est le premier combattant de l’Armée syrienne libre que nous rencontrons sur le terrain. C’est lui qui va nous faire franchir les lignes de l’armée de Bachar. Il porte autour du coup un vieux fusil mitrailleur. Il a d’ailleurs vendu son unique vache pour se procurer cette arme immémoriale.

Pas le temps de traîner : il faut partir, changer de voiture trois fois pour enfin atteindre Binnich, dans la région d’Idlib, notre lieu de tournage.

L’armée régulière quadrille le secteur du Jebel Zawia. Une fois sur place, nous nous déplaçons avec l’Armée libre en évitant d’être pris dans cette toile d’araignée…

Tourner vite, se déplacer en permanence pour éviter de se faire repérer : c’est comme cela que nous avons travaillé et que nous avons réussi à passer entre les mailles des filets des services de sécurité de Bachar al-Assad.

Par Karim HAKIKI , Adel GASTEL

COMMENTAIRE(S)

Les archives

15/02/2018 Afrique

Au Malawi, la violente "initiation sexuelle" des jeunes filles par les "hyènes"

Dans le sud du Malawi existe un rituel initiatique violent : les jeunes filles qui atteignent la puberté doivent avoir des relations sexuelles forcées avec une "hyène", un homme...

En savoir plus

09/02/2018 Asie - pacifique

Chine : sur la trace des disparus du pouvoir

En Chine, tous les moyens sont bons pour mettre au pas la société civile. Pressions, arrestations et même disparitions : depuis l'arrivée au pouvoir de Xi Jinping, des opposants...

En savoir plus

08/12/2017 Migrants

Libye-Italie : les migrants pris entre deux feux

Ces derniers mois, les migrants sont moins nombreux à tenter de traverser la Méditerranée, découragés par les nouvelles politiques italienne et libyenne. Emprisonnés, torturés,...

En savoir plus

01/02/2018 EUROPE

Vidéo : avec des migrants guinéens, à l'épreuve des Alpes

Depuis quelques temps, des groupes de migrants se lancent régulièrement à l'assaut du col de l'Échelle, qui culmine à 1 762 mètres d'altitude dans les Hautes-Alpes, pour tenter...

En savoir plus

26/01/2018 FRANCE

Vidéo : Saint-Laurent-du-Maroni, porte d'entrée clandestine vers la Guyane française

À Saint-Laurent-du-Maroni, la deuxième ville de Guyane, un habitant sur trois est étranger et, bien souvent, en situation irrégulière. Les clandestins, venus notamment du...

En savoir plus