Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : Bamako espère que les groupes du Nord signent l'accord de paix

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La France mise à l'index pour sa législation sur la fessée

En savoir plus

DÉBAT

Boris Nemtsov assassiné : L'opposition russe punie?

En savoir plus

DÉBAT

Netanyahou aux Etats-Unis : Le coup de froid entre Israël et la maison blanche

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Grèce, Allemagne, Espagne… L'Agriculture européenne réformée

En savoir plus

ICI L'EUROPE

La France, principale bénéficiaire de la PAC

En savoir plus

FOCUS

Chine : vers de meilleures conditions pour les travailleurs migrants de Pékin

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vieux Farka Touré, le blues du désert

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Islamisme radical, comment prévenir et guérir ?

En savoir plus

Nos grands reporters et nos correspondants aux quatre coins du globe vous proposent des reportages long format. Ils viennent ensuite les décrypter en plateau. Le samedi, à 20h40.

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 13/02/2012

EXCLUSIF - La Syrie interdite

Depuis le début de la contestation, le régime de Damas réprime dans le sang et sans témoin ceux qui osent contester son autorité. Nos reporters Adel Gastel et Karim Hakiki sont entrés clandestinement dans le pays. Pendant plusieurs jours, ils ont partagé le quotidien de la population et des soldats de l’Armée syrienne libre.

Pour arriver en Syrie nous avons joué les funambules. D’abord sur les crêtes des montagnes entre la Turquie et la Syrie. Avancer dans le noir avec 15 cm de neige. Après deux heures de marche en silence, nous faisons halte dans une maison en ruine, au milieu de nulle part.

Le plus difficile est derrière nous et le plus dangereux est devant. Nous allons bientôt quitter la montagne pour rejoindre la route principale qui va à Alep.

Soudain, une silhouette. Une ombre s’avance vers nous. Nous sommes figés sur place, aussi immobiles que les vieilles pierres qui nous servent d’abris.

C’est le premier combattant de l’Armée syrienne libre que nous rencontrons sur le terrain. C’est lui qui va nous faire franchir les lignes de l’armée de Bachar. Il porte autour du coup un vieux fusil mitrailleur. Il a d’ailleurs vendu son unique vache pour se procurer cette arme immémoriale.

Pas le temps de traîner : il faut partir, changer de voiture trois fois pour enfin atteindre Binnich, dans la région d’Idlib, notre lieu de tournage.

L’armée régulière quadrille le secteur du Jebel Zawia. Une fois sur place, nous nous déplaçons avec l’Armée libre en évitant d’être pris dans cette toile d’araignée…

Tourner vite, se déplacer en permanence pour éviter de se faire repérer : c’est comme cela que nous avons travaillé et que nous avons réussi à passer entre les mailles des filets des services de sécurité de Bachar al-Assad.

Par Karim HAKIKI , Adel GASTEL

COMMENTAIRE(S)

Les archives

25/02/2015 Pakistan

Pakistan : la police dans la ligne de mire des Taliban

Karachi, la plus grande ville du Pakistan, doit faire face à l’influence grandissante des Taliban. Pour y mettre fin, les forces de l’ordre ont lancé en septembre 2013...

En savoir plus

20/02/2015 Cisjordanie

Cisjordanie, le business des colonies

En Cisjordanie, les colonies juives continuent de s'étendre. Autorisées ou non par le gouvernement israélien, elles sont considérées comme illégales par la communauté...

En savoir plus

12/02/2015 Tunisie

Aux sources du jihad en Tunisie

La Tunisie a beau avoir fait le choix de la démocratie, le pays reste un important pourvoyeur de candidats au jihad. Depuis trois ans, des milliers de jeunes Tunisiens sont...

En savoir plus

05/02/2015 Inde

Inde : la rumeur du "Love Jihad"

En Inde, où la société est régulièrement secouée par des tensions religieuses, des extrémistes hindous accusent des musulmans de pratiquer un "Love Jihad", un "Jihad de l’amour"....

En savoir plus

30/01/2015 Syrie

Syrie : Kobané, la reconquête

Au nord de la Syrie, après de longs mois d’intenses combats, la ville kurde de Kobané, a été reprise aux jihadistes de l’organisation de l’État islamique. Nos reporters ont...

En savoir plus