Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Quand le jeu vidéo change le monde

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Université d'été du PS : "une allumette et c'est l'incendie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, une alliée inévitable ?

En savoir plus

DÉBAT

François Hollande expose la ligne diplomatique de la France

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président du Medef

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

SUR LE NET

"L'Ice Bucket Challenge" détourné par un acteur américain

En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour le tournage de "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

  • Obama "n'a pas encore de stratégie" pour intervenir contre l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : le "double jeu dangereux" de Vladimir Poutine

    En savoir plus

  • La jeune garde des économistes français impressionne le FMI

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG hérite de Barcelone, Monaco de Benfica

    En savoir plus

  • En images : des millions de criquets envahissent Antananarivo

    En savoir plus

  • Des pirates russes “patriotes” à l’assaut de banques américaines ?

    En savoir plus

FRANCE

Le maire de Villejuif célèbre symboliquement le premier mariage gay d’Île-de-France

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/02/2012

Le premier mariage gay d'Ile-de-France a été célébré, ce samedi, à la mairie de Villejuif. L’élu communiste de la ville a procédé à une cérémonie symbolique, sans validité juridique, pour unir deux homosexuels pacsés depuis dix ans.

AFP - Le maire communiste de Villejuif (Val-de-Marne) a célébré samedi matin le premier "mariage" gay en Ile-de-France en procédant à l'union "symbolique" et "militante" de deux hommes pacsés depuis dix ans, a constaté un journaliste de l'AFP.

Ce mariage symbolique n'a aucune valeur juridique et ne sera pas inscrit au registre d'état civil, a précisé la mairie.

Dans la salle des mariages de l'hôtel-de-ville, Claudine Cordillot, maire (PCF) de la commune, a uni Alexis Cortijos, 42 ans, et Fabrice Lesté, 40 ans devant environ 250 personnes.

L'élue a néanmoins procédé comme lors d'une cérémonie authentique, avec échange des anneaux, remise des actes de mariage et d'un livret de famille pour que le couple affirme son "droit à la parentalité".

"Nous voulions un mariage symbolique", a confié Alexis Cortijos, afin d'éviter que la procédure soit "invalidée" comme à Bègles (Gironde) en 2004.

A l'époque, le maire écologiste, Noël Mamère, avait célébré le seul mariage gay en France, qui avait finalement été annulé par la justice.

"C'est un acte militant. Nous voulons montrer à une certaine droite que des gens ont envie de faire avancer les choses", a souligné Alexis Cortijos, faisant référence au propos de Nicolas Sarkozy qui s'est déclaré défavorable au mariage des couples homosexuels.

En novembre, le maire communiste de Cabestany (Pyrénées-Orientales) avait symboliquement "marié" deux hommes pour placer cette thématique au coeur de la campagne présidentielle. L'union n'avait cependant pas été inscrite à l'état-civil.

La présidente du Parti chrétien-démocrate (PCD) et candidate à l'Elysée Christine Boutin avait alors dénoncé une "provocation" tandis que la ministre des Solidarités, Roselyne Bachelot, avait jugé qu'il ne s'agissait pas de "la meilleure façon de faire avancer la cause".

En janvier 2011, le Conseil constitutionnel a rappelé que "selon la loi française, le mariage est l'union d'un homme et d'une femme" et a laissé au législateur le soin de modifier ou non la loi.
 

Première publication : 11/02/2012

  • AFRIQUE DU SUD

    Les quatre meurtriers d'une jeune lesbienne lourdement condamnés

    En savoir plus

  • HOMOSEXUALITÉ

    Un couple gay symboliquement marié dans le sud de la France

    En savoir plus

  • ETATS-UNIS

    Vent de folie à New York pour les premières unions homosexuelles

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)