Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • En direct : Monaco-Leverkusen et les autres matches de la Ligue des champions

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

Moyen-orient

Ben Laden voulait que ses enfants vivent en Occident, loin du djihad

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/02/2012

Oussama Ben Laden aurait préféré que ses enfants et petits-enfants ne s'engagent pas comme lui dans la lutte armée et suivent des études en Occident, selon des propos de son beau-frère rapportés ce dimanche par le "Sunday Times".

AFP - Oussama Ben Laden voulait que ses enfants et petits-enfants aillent faire des études en Occident et vivent paisiblement, plutôt que de s'engager comme lui dans la voie du Djihad, a déclaré son beau-frère dans une interview au Sunday Times publiée dimanche.

"Il a dit à ses enfants et petits-enfants: +allez en Europe ou aux Etats-Unis et recevez une bonne éducation+", a expliqué au quotidien britannique Zakaria Al-Sadah, dont la soeur Amal, une Yéménite, était la cinquième épouse du chef d'Al-Quaïda, tué il y a neuf mois au Pakistan.

Selon Zakaria Al-Sadah, Ben Laden était résolu à ce que ses enfants "ne suivent pas comme lui la voie du Djihad".

"Vous devez étudier, vivre en paix et ne pas faire ce que je fais ou ce que j'ai fait", leur a dit Ben Laden, d'après son beau-frère.

Le chef d'Al-Qaïda a été abattu en mai 2011 par un commando américain dans la maison où il se cachait depuis plusieurs années à Abbottabad, dans le nord-ouest du Pakistan.
Dans cet entretien, son beau-frère explique que les trois femmes et les neuf enfants qui vivaient avec lui dans la maison sont confinés depuis des mois dans un appartement de trois pièces, sans fenêtre, à Islamabad, sous la surveillance constante des services secrets pakistanais.

Le Sunday Times publie avec cette interview une photo de six des enfants, prise par Zakaria Al-Sadah, qui dit avoir été autorisé plusieurs fois à les voir depuis novembre, en présence de gardes.

Ces enfants, "traumatisés" par l'attaque du commando, "ont besoin d'un autre environnement que d'une prison - quoi qu'on pense de leur père et quoi qu'il ait fait", a-t-il jugé. Quant à sa soeur Amal, blessée pendant le raid, "elle n'a joué aucun rôle dans ce qu'a fait son mari et ne doit pas être punie pour cela", a-t-il poursuivi.

D'après lui, Amal et les autres femmes de Ben Laden ont entamé une grève de la faim.
La commission pakistanaise chargée d'enquêter sur la présence du chef d'Al-Quaïda au Pakistan et les circonstances du raid américain, a interdit en septembre à tous ceux qu'elle comptait entendre de quitter le pays.

 

Première publication : 12/02/2012

  • TERRORISME

    Des documents trouvés dans la maison de Ben Laden menaceraient la France

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Un téléphone révèle des contacts entre Ben Laden et les services secrets pakistanais

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Un parlementaire s'attaque au projet de film sur la traque d'Oussama Ben Laden

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)