Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Classement des personnalités influentes : 10 africains dans le palmarès du Time magazine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Où s'arrêtera Poutine ?

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

En savoir plus

SUR LE NET

Opération ratée de la police de New York sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sean Lennon dans les pas de son père

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : peine de mort et réglementation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Michel Platini : "pas sûr que le PSG respecte le fair play financier"

En savoir plus

  • De la guerre civile aux portes de Paris, parcours de réfugiées syriennes

    En savoir plus

  • Des soldats russes sur le pied de guerre à la frontière ukrainienne

    En savoir plus

  • Accord Hamas-Fatah : Israël suspend les négociations de paix

    En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : deux candidats face à Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

    En savoir plus

  • Abdoulaye Wade bloqué au Maroc, confusion sur son retour à Dakar

    En savoir plus

  • RD Congo : près de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

  • Les dessous des résultats record d’Apple

    En savoir plus

  • Ségolène Royal dément avoir interdit les décolletés dans son ministère

    En savoir plus

  • Impression 3D : dix maisons construites en 24 heures à Shanghaï

    En savoir plus

  • Premières pistes pour mettre fin au conflit entre VTC et taxis

    En savoir plus

  • Le rappeur Rohff mis en examen et incarcéré pour violences

    En savoir plus

  • Au Caire, le voile de la discorde

    En savoir plus

  • Le patron de la F1 Bernie Ecclestone jugé pour corruption

    En savoir plus

  • Au moins trois médecins américains tués dans un hôpital de Kaboul

    En savoir plus

  • Les îles Senkaku "couvertes" par le traité de défense américano-japonais

    En savoir plus

  • Platini doute que le PSG respecte le fair-play financier

    En savoir plus

  • Le président colombien rétablit le maire de Bogota dans ses fonctions

    En savoir plus

Culture

La Cité des Doges célèbre le carnaval malgré un froid glacial

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/02/2012

Plus de 20 000 personnes ont bravé le froid pour assister au célèbre carnaval de Venise sur la place Saint-Marc. Les festivités vont se poursuivre jusqu'au 21 février.

AFP - Malgré un froid sibérien soufflant sur la Sérénissime, le carnaval de Venise a débuté samedi après-midi comme prévu sur la place Saint-Marc en présence de 23.000 citadins et visiteurs, selon la municipalité.

Le traditionnel défilé des masques s'est déroulé sur une grande scène installée sur la place, les participants rivalisant d'originalité avec masques, perruques et costumes.

Une "fontaine de vin" avait été installée pour réchauffer les badauds.

Le président de l'association hôtelière de la ville, Vittorio Bonocini, avait pourtant enregistré de nombreuses défections en raison de la météo.

"En dépit du froid intense, nous avons enregistré un succès notable", s'est félicité l'assesseur au tourisme, Roberto Panciera, heureux de constater que les pronostics les plus noirs se voyaient démentis.

"Venise est donc fin prête demain à accueillir tous ceux qui veulent assister au spectaculaire vol de l'Ange depuis le campanile de Saint-Marc", a-t-il dit.

"Nous avons eu de la chance, dans cette période glacée, de ne pas avoir de neige", a encore commenté M. Panciera.

Dimanche, la place devrait être de nouveau le coeur battant du carnaval au moment du traditionnel saut de l'ange : une femme doit se lancer du haut des 97 mètres du campanile attachée à un filin d'acier sous le regard de milliers de curieux.

Le carnaval, qui durera jusqu'au 21 février, était tombé en désuétude pendant des décennies mais a été remis au goût du jour par la municipalité en 1980.

Les festivités permettent à la Cité des Doges de s'animer à une période de l'année plutôt morne et sont rythmées par les soirées masquées et costumées.

Première publication : 12/02/2012

  • BRÉSIL

    La grève des policiers menace le bon déroulement du carnaval

    En savoir plus

  • BRÉSIL

    La participation d'une fillette de 7 ans au carnaval de Rio suscite l'émoi au Brésil

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)