Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La fin d'une ère : Arsène Wenger quitte Arsenal

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Contestation sociale en France : l'impossible concertation ?

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans la peau d'un batelier du Nord

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le géant américain Starbucks accusé de racisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Emmanuel Macron peut-il réformer la Zone euro ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Café en capsules : "L'impact écologique est considérable"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Qui a peur de la dette ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le succès des monnaies locales

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'Atelier des Lumières offre une vie numérique aux œuvres de Klimt

En savoir plus

Moyen-orient

L'armée turque mène un raid aérien contre le PKK dans le nord de l'Irak

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/02/2012

Pour la deuxième fois en huit jours, l'armée turque a lancé un raid aérien ce samedi contre des positions de rebelles kurdes dans le nord de l'Irak, où le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) a établi sa base arrière.

AFP - Des avions militaires turcs ont bombardé samedi soir des positions des rebelles kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le nord de l'Irak, a annoncé dimanche l'armée turque dans un communiqué.

"Deux groupes de cibles (refuges et grottes) appartenant aux terroristes séparatistes dans les régions de Zap et Hakurk ont été frappés avec efficacité le 11 février au soir par les avions des forces aériennes turques", a affirmé l'état-major des armées turques sur son site internet.

"Nos appareils ont regagné leurs bases sans incident après avoir accompli leur mission", ajoute le communiqué, qui ne donne pas de précisions sur les pertes subies par les rebelles.

Ce raid aérien est le deuxième en huit jours lancé par l'armée turque contre les rebelles dans le nord de l'Irak, une région utilisée par le PKK comme base arrière pour ses opérations dans le sud-est de la Turquie, peuplé en majorité de Kurdes.

Les affrontements entre les forces armées turques et les rebelles du PKK ont augmenté d'intensité au cours des derniers mois. En octobre, la Turquie a lancé une grande offensive par air et sur terre contre les séparatistes kurdes dans le sud-est du pays ainsi que dans le nord de l'Irak après que 24 militaires ont été tués dans une embuscade.

En décembre, une frappe aérienne de l'armée près de la frontière avec l'Irak a tué 34 contrebandiers, la plupart âgés de moins de vingt ans, pris par erreur pour des rebelles séparatistes.

Jeudi, 13 rebelles ont été tués dans deux incidents séparés lors de combats avec l'armée dans le Sud-Est.

Le PKK a pris les armes en 1984 dans le sud-est de la Turquie. Les violences ont fait depuis environ 45.000 morts. Le PKK est considéré comme une organisation terroriste par les autorités d'Ankara ainsi que par une grande partie de la communauté internationale.

Première publication : 12/02/2012

  • TURQUIE - KURDISTAN

    L'activité économique entre Ankara et le Kurdistan irakien est florissante

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Au moins trois morts dans l'explosion d'une bombe à Ankara

    En savoir plus

  • TURQUIE - IRAK

    L'armée turque poursuit ses raids contre les rebelles kurdes dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)